Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo

Le roi Charles III béni par le cardinal de Westminster

La Photo du Jour | publié le 06/05/23
king-charles-iii-coronation

© AARON CHOWN / POOL / AFP

Le cardinal archevêque de Westminster, primat d'Angleterre et du Pays de Galles, Vincent Gerard Nichols (deuxième à droite) participe à la bénédiction du roi Charles III avec d’autres dirigeants protestants et orthodoxes, à l’issue de la cérémonie du sacre le 6 mai 2023.

Huit mois après le décès de sa mère, la reine Elisabeth II, Charles III a été couronné roi ce samedi 6 mai 2023 en l’abbaye de Westminster à Londres, sous les yeux de quelque 2.300 invités. L’archevêque de Canterbury Justin Welby a déposé la couronne de Saint-Édouard sur la tête du roi vers 13h. Peu avant, l’archevêque de Canterbury a procédé à une triple onction de Charles III, avec la “cuillère du couronnement”. Il a oint les mains, la poitrine et la tête du roi avec de l’huile sainte venue de Jérusalem et bénite lors d’une cérémonie spéciale à l’église du Saint-Sépulcre.

Défenseur de toutes les “fois”, Charles III a ouvert la célébration aux représentants de toutes les religions et confessions. C’est donc pour la première fois depuis cinq siècles, que des catholiques ont pris part à une cérémonie de couronnement britannique. Le pape François a été représenté par le cardinal Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège. Le nonce apostolique au Royaume-Uni, Mgr Miguel Maury Buendia, a également répondu présent. Mais c’est le cardinal archevêque de Westminster, primat d’Angleterre et du Pays de Galles, Vincent Gerard Nichols, qui a pleinement participé à ce couronnement en prononçant une bénédiction, avec d’autres dirigeants protestants et orthodoxes, à l’issue de la cérémonie du sacre : 

“Que Dieu déverse sur vous les richesses de sa grâce, vous garde dans sa sainte crainte, vous prépare à une éternité heureuse et vous reçoive enfin dans la gloire immortelle.”

La cérémonie a aussi fait échos aux nombreuses traces de ses origines catholiques : le chant du Kyrie, du Veni Sancte Spiritus, du Te Deum et du Gloria, avec un arrangement écrit au XVIe siècle par William Byrd… 

La messe de couronnement a été poursuivie par une liturgie lors de laquelle Charles III et son épouse Camilla ont reçu la communion pour la première fois en qualité du roi et de la reine. 

Tags:
CatholiquesRoyaume-Uni
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement