Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Saint Fidèle de Sigmaringen
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

À Voutezac, l’église ravagée par les flammes rouvre aux fidèles

Voutezac.jpg

© Diocèse de Tulle

L'église et le village de Voutezac.

Cécile Séveirac - publié le 02/05/23

En Corrèze, ce 30 avril, l'église Saint-Christophe de Voutezac a été réouverte au culte après plus d'un an de fermeture. Ravagée par un incendie en janvier 2021, sa restauration sera bientôt achevée.

Voutezac, petit bourg corrézien de quelque mille âmes, a retrouvé son église, meurtrie par un terrible incendie survenu en janvier 2021. Dimanche 30 avril, Mgr Francis Bestion, évêque de Tulle, a célébré la première messe depuis la fermeture de l’église et a béni son nouvel autel.

Le diocèse de Tulle a partagé sur son compte Twitter une vidéo annonçant la “réouverture au culte de l’église de Voutezac”, qui présente les différentes étapes du chantier de reconstruction. “La première étape a été de sécuriser le lieu, puisque la charpente s’était écroulée dans la nef”, relate le maire de la commune, Jean-Claude Reynaud. Ce sont trois entreprises locales, situées à Brive et à Objat, qui se sont ensuite chargées de la restauration de la charpente, de la toiture et du pignon. L’intérieur de l’église, mutilé par les écroulements, a presque retrouvé l’ensemble de ses apparats initiaux. Une restauration rapide, permise en grande partie par la mobilisation sans failles des entreprises et de la commune, avec les aides de la région et du département.

“Je voudrais dire la très grande joie qui habite mon cœur (…) C’est vraiment un grand bonheur”, déclare par ailleurs le curé de Voutezac, l’abbé Louis Brossollet. Au total, la restauration aura coûté 1,3 million d’euros. Si les assurances ont pris en charge 800.000 euros des coûts, ce sont la commune et le département qui ont soutenu financièrement les travaux, à hauteur respectivement de 340.000 et 100.000 euros. La fondation du Patrimoine et ses petits donateurs contribuent quant à eux à la restauration, toujours en cours, d’un retable du XVIIe siècle, classé au titre des monuments historiques, que renfermait l’église et qui a été gravement endommagé.

Un incendie d’une grande violence

Le feu, parti de la sacristie, avait embrasé le chœur ainsi que la nef de l’église Saint-Christophe. Les paroissiens, après avoir assisté impuissants à ce désolant spectacle, n’avaient pu y revenir pour assister à la messe, et les cloches étaient restées silencieuses pendant plus d’un an. L’église, construite au Xe siècle, avait déjà subi un incendie en 1587 avant d’être pillée au cours de la Révolution française, rapporte la fondation du Patrimoine.

Tags:
ÉgliseRestauration
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement