Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Saint Romain
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Bienheureux Charles d’Autriche: une dévotion de plus en plus ancrée

UNE-CHAPELLE-HABSBOURG.jpg

Gebetsliga France

Chapelle du bienheureux Charles d'Autriche, église Saint-Roch, Paris.

Mathilde de Robien - publié le 25/04/23

Mardi 18 avril, une chapelle dédiée au bienheureux Charles d’Autriche a été inaugurée dans l’église Saint-Roch, à Paris (1er). Un lieu pour accueillir la prière des fidèles, dont la dévotion envers l’empereur d’Autriche ne faiblit pas.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Son indéfectible foi en Dieu, son action politique et sociale en faveur de la paix, mais aussi son amour pour l’impératrice Zita font de Charles d’Autriche un modèle très actuel à bien des égards. Béatifié en 2004, il demeure présent dans le cœur de nombreux fidèles. Une affection nourrie par le dynamisme de deux associations qui soutiennent sa cause, la Ligue de prière du bienheureux Charles d’Autriche pour la paix des peuples et l’Association pour la béatification de l’impératrice Zita. Livres, conférences, concerts, messes, prières, neuvaine, chapelle… Autant de manières d’entretenir sa mémoire, de répondre à la soif des fidèles et d’étendre sa dévotion à ceux qui ne le connaissent pas, ou peu.

C’est dans cette triple perspective qu’une chapelle dédiée à Charles d’Autriche a été inaugurée mardi 18 avril 2023 dans l’église Saint-Roch, à Paris (1er). Une relique du bienheureux y a été déposée en présence de SAIR l’archiduc Martin d’Autriche Este, petit-fils de l’empereur Charles et de l’impératrice Zita.

TXT-CHAPELLE-HABSBOURG.jpg
Chapelle du Bienheureux Charles d’Autriche, église Saint-Roch, Paris.

Dans une chapelle latérale, est suspendu au-dessus de l’autel un grand panneau scindé en trois parties : sur le panneau de droite figure un portrait de Charles d’Autriche en tenue d’apparat. Le panneau central représente un Christ en croix, ainsi que les blasons de la famille impériale. Et le panneau de gauche est vide…

Il est destiné à la Servante de Dieu Zita, dont le procès en béatification a commencé en 2009. « Les deux causes sont bien distinctes », précise à Aleteia Elizabeth Montfort, responsable pour la France de la Ligue de prière du bienheureux Charles d’Autriche pour la paix des peuples et secrétaire générale de l’Association pour la béatification de l’impératrice Zita. « La décision appartient à la sagesse de l’Église », souligne-t-elle.

Un succès de librairie

Si consacrer une chapelle à Charles d’Autriche favorise la dévotion des fidèles, il n’en demeure pas moins que cela répond à une attente. Il existe en effet un réel élan vers ce bienheureux contemporain, qui toute sa vie a cherché « à connaître le plus clairement possible la volonté de Dieu et à la respecter, et cela de la manière la plus parfaite », comme il aimait à le dire, jusque sur son lit de mort.

Pour preuve de cet élan, l’engouement pour le livre Charles et Zita de Habsbourg, Itinéraire spirituel d’un couple d’Elizabeth Montfort, publié en avril 2021 chez Artège et vendu à près de 6.000 exemplaires. Un succès de librairie qui montre combien la vie exemplaire de Charles et Zita continue de toucher profondément aujourd’hui.

Des concerts

CONCERT-HABSBOURG.jpg

Afin de soutenir les causes de canonisation pour Charles et de béatification pour Zita, l’Ensemble Jubilate de Versailles, en partenariat avec les deux associations, organise des concerts en hommage au couple impérial. L’un a été donné le 18 avril à Saint-Roch après l’inauguration de la chapelle, un autre le 20 avril à l’église Notre Dame de Versailles. L’ensemble interprète notamment un Requiem de Jan Dismas Zelenka, dont la vie et la création musicale sont intimement liées aux événements historiques de la Maison des Habsbourg.

Une prière d’intercession et une neuvaine

Suite à sa béatification, une prière pour demander des grâces par l’intermédiaire de Charles d’Autriche est proposée aux fidèles. Elle invite à se tourner vers lui qui a su faire preuve de courage et de discernement dans des temps difficiles, afin de suivre son modèle et de bénéficier de son intercession :

Père céleste, en la personne du Bienheureux Charles, empereur d’Autriche, Vous avez donné à Votre Église et au peuple de Dieu l’exemple d’une vie de discernement et de spiritualité sur un chemin de courage convaincant. Ses actions publiques comme empereur et roi, ses actions personnelles comme chef de famille, étaient fermement assises sur les enseignements de la foi catholique. Son amour pour l’Eucharistie crût dans le temps des épreuves et l’aida à s’unir au Sacrifice du Christ dans le sacrifice de sa propre vie pour ses peuples.

L’empereur Charles honora la Mère de Dieu et aima prier le Rosaire tout au long de sa vie. Qu’il nous fortifie par son intercession quand le découragement, la pusillanimité, la solitude, l’amertume et la dépression nous troublent. Permettez-nous de suivre l’exemple de votre fidèle serviteur, et de servir sans égoïsme nos frères et nos sœurs suivant Votre volonté. Entendez et accédez à ma demande … (formulez ici votre intention).

Accordez au Bienheureux Charles d’Autriche l’honneur de la canonisation, pour la gloire de Votre Nom, celle de la Bienheureuse Vierge Marie et que soit bénie Votre Église. Amen.

Il existe également une neuvaine, rédigée en 1998, pour demander l’intercession et la canonisation du Bienheureux Charles d’Autriche.

Un intercesseur tout indiqué en faveur de la paix en Europe

À l’heure où la paix en Europe n’est plus, la lutte inlassable de Charles d’Autriche en faveur de la paix durant la Première Guerre mondiale interpelle. Et si une dévotion croissante envers ce bienheureux contribuait à faire advenir la paix ? Déjà en 1998, Mgr Kurt Krenn, évêque autrichien président de la Ligue de prière de l’Empereur Charles, voyait dans la figure de Charles d’Autriche, pas encore béatifié, un intercesseur efficace pour garder l’Europe unie : « Puisse le Serviteur de Dieu Charles 1er d’Autriche être la promesse de la bénédiction d’une Europe unie qui ne peut exister qu’à travers la foi », écrit-il en préface de la neuvaine.

Un artisan de paix salué également par le pape Jean Paul II lors de sa béatification à Rome le 3 octobre 2004 : « L’homme d’État et le chrétien Charles d’Autriche (…) était un ami de la paix. À ses yeux, la guerre apparaissait comme “une chose horrible” ». Des mots d’une brûlante et triste actualité. « Sa principale préoccupation était de suivre la vocation du chrétien à la sainteté également dans son action politique », continuait le pape.

En effet, pendant la guerre, Charles plaça l’engagement pour la paix au centre de ses préoccupations. De tous les responsables politiques, il fut le seul à soutenir les efforts de Benoît XV en faveur de la paix. « Qu’il soit un exemple pour nous tous, en particulier pour ceux qui ont aujourd’hui une responsabilité politique en Europe ! », exhortait encore saint Jean Paul II. Puisse Charles d’Autriche, encore aujourd’hui, intercéder en faveur de la paix en Europe !

Découvrez, en images, des photos de Charles et Zita de Habsbourg

Tags:
Béatification et canonisationCharles d'Autriche
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement