Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Comment rendre miséricordieux le cœur de son enfant ?

CHILD-CHARITY.jpg

SewCreamStudio I Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 15/04/23

Ce dimanche 16 avril, deuxième dimanche de Pâques, est célébrée dans toute l’Église la fête de la Divine Miséricorde, instituée en 2000 par le pape Jean Paul II. L’occasion de se rappeler que tous les catholiques sont appelés être miséricordieux comme le Père, quel que soit leur âge. Voici quelques pistes pour inciter les enfants à exercer la miséricorde.

La miséricorde n’est pas l’apanage de Dieu seul. Qualité inhérente au Père, “patient et miséricordieux” comme le définit l’Ancien Testament, la miséricorde est également accessible aux hommes. Et même, le Seigneur exhorte les hommes à être miséricordieux : “Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux” (Lc 6, 36), dit Jésus. Un souhait relayé par le pape François dans la Bulle d’indiction du jubilé extraordinaire de la miséricorde Misericordiae Vultus en avril 2015 : “Combien je désire que les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu !” Il n’y a pas d’âge pour être miséricordieux. Il s’agit d’un chemin que les enfants et les adolescents sont tout à fait capables d’emprunter.

Qu’est-ce que la miséricorde ? Ce mot vient du latin “misereo”, avoir pitié, et “cor, cordis“, cœur. La miséricorde, c’est Dieu qui ouvre son cœur face à la misère des hommes. C’est l’attachement profond de Dieu pour les hommes. Un attachement qui se manifeste de manière concrète. “La miséricorde est, dans l’Écriture, le mot-clé pour indiquer l’agir de Dieu envers nous”, écrit le Pape dans la Bulle d’indiction Misericordiae Vultus. “Son amour n’est pas seulement affirmé, mais il est rendu visible et tangible. D’ailleurs, l’amour ne peut jamais être un mot abstrait. Par nature, il est vie concrète : intentions, attitudes, comportements qui se vérifient dans l’agir quotidien.”

La miséricorde, c’est donc cet amour très concret qui pousse à être attentif, à consoler, à guérir, à pardonner, avec des mots, des gestes, des attitudes. Dieu le fait pour les hommes et invite ces derniers à faire exactement la même chose envers leurs prochains. “Comme il est miséricordieux, ainsi sommes-nous appelés à être miséricordieux les uns envers les autres”, dit le Pape. Apprenons alors aux enfants à regarder les autres avec beaucoup d’amour, sans juger et avec l’envie d’aider, à agir pour rendre les autres heureux, et à pardonner.

1Écouter la Parole de Dieu

LITTLE BOY READING BIBLE

“Pour être capable de miséricorde, il nous faut d’abord nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu”, affirme le Pape dans Misericordiae Vultus. C’est en effet la Parole de Dieu qui sert de guide. C’est en contemplant la miséricorde de Dieu à l’œuvre dans les saintes Écritures que nous pouvons en faire notre propre style de vie. Ainsi, vous pouvez proposer à votre enfant de lire l’Évangile de ce dimanche, qui relate la venue du Christ ressuscité parmi ses disciples et l’incrédulité de Thomas. Un bel exemple de miséricorde à deux points de vue : d’une part le Christ évoque la possibilité pour les disciples de remettre les péchés : “Recevez l’Esprit saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis” (Jn 20, 23), et d’autre part, il est intéressant de noter que le Christ ne tient pas rigueur à Thomas de son incrédulité. 

2Faire du bien aux autres

Wnuczek przytula babcię po tym, jak wręczył jej w prezencie bukiet kwiatów

“Faire du bien” aux autres peut simplement commencer par “dire du bien” des autres : ne pas les juger, ne pas les critiquer, ne pas les maltraiter, ne pas les insulter. Autant de situations que des enfants sont en mesure de comprendre et de mettre en œuvre. Invitez-les à reconnaître les moments où ils se laissent emporter par la colère, ou par la jalousie, et où leurs mots sont bien loin d’un cœur miséricordieux.

Faire du bien, c’est aussi ouvrir les yeux pour faire attention à ceux qui souffrent, ceux qui vivent dans la pauvreté, ceux qui sont faibles. Éprouver la miséricorde, c’est aller vers ceux qui ont besoin d’aide, âgés ou malades, démunis ou isolés. Cela peut être un autre enfant de l’école, mis à l’écart, une voisine âgée, un proche malade… Incitez alors votre enfant à faire un geste qui leur rendra le sourire : une visite, une lettre, un dessin, un gâteau fait par ses soins…

3Pardonner

LOVE

Dieu nous a pardonnés le premier. “Nous sommes invités à vivre de miséricorde parce qu’il nous a d’abord été fait miséricorde”, souligne le Pape. Alors apprenons à un enfant à pardonner comme Dieu nous pardonne lui-même. “Le pardon des offenses devient l’expression la plus manifeste de l’amour miséricordieux, et pour nous chrétiens, c’est un impératif auquel nous ne pouvons pas nous soustraire. Bien souvent, il nous semble difficile de pardonner ! Cependant, le pardon est le moyen déposé dans nos mains fragiles pour atteindre la paix du cœur. Se défaire de la rancœur, de la colère, de la violence et de la vengeance, est la condition nécessaire pour vivre heureux.” Un enfant est à même de l’entendre. Invitez-le à pardonner, son frère, sa sœur, le copain de l’école… car c’est un commandement du Christ (“Aimez-vous les uns les autres”) et que cela apporte la paix.

4Prier

modlitwa małego dziecka

Avoir un cœur miséricordieux à l’image de celui de Dieu est un défi de taille. Si un enfant se décourage, dites-lui qu’il peut demander de l’aide à Dieu à travers la prière ! Voici une courte prière adaptée aux enfants pour demander à Dieu d’être miséricordieux :

Seigneur,
Aide-moi à être attentif à tous ceux que j’aime.
Ouvre mon cœur à tous ceux que je n’aime pas assez.
Donne-moi un regard qui ne juge pas les autres.
Aide-moi à pardonner.
Ouvre mes mains pour que je sache donner.
Fais que je sache rassurer ceux qui sont inquiets.

Amen.

5Se confesser

confession-e1672416473633.jpg

Le sacrement de la réconciliation, appelé aussi le sacrement de miséricorde, permet de recevoir le pardon et la force de Dieu. Il permet de faire l’expérience de l’infinie miséricorde de Dieu : Dieu nous aime malgré nos péchés, nos faiblesses, la distance que nous mettons entre lui et nous. “Ce n’est pas le pécheur qui revient à Dieu pour lui demander pardon, mais c’est Dieu qui court après le pécheur et qui le fait revenir à Lui”, disait le saint Curé d’Ars.

Faire l’expérience concrète de la miséricorde de Dieu à travers le sacrement de réconciliation donne de la force et de l’élan pour exercer à son tour la miséricorde. En d’autres termes, c’est un sacrement dans lequel nous puisons la force d’aimer. Un soutien précieux pour conserver un cœur miséricordieux.

6Annoncer la miséricorde de Dieu

shutterstock_180568136.jpg

“L’Église a pour mission d’annoncer la miséricorde de Dieu, cœur battant de l’Évangile, qu’elle doit faire parvenir au cœur et à l’esprit de tous”, affirme le Pape. “Le langage et les gestes [de l’Église] doivent transmettre la miséricorde pour pénétrer le cœur des personnes et les inciter à retrouver le chemin du retour au Père.” Une fois que l’on a fait l’expérience de la miséricorde de Dieu, il est bon de témoigner haut et fort de cet amour du Christ pour tous les hommes. Il s’agit là d’un véritable outil d’évangélisation. Cela suppose néanmoins d’identifier les preuves d’amour que le Christ nous donne. On peut ainsi aisément accompagner un enfant à reconnaître l’œuvre de Dieu dans sa vie et à en être reconnaissant par la même occasion : la beauté de la Création, ses dons qui nous permettent de vivre, sa présence à travers la prière…

Une fois que l’enfant est conscient de l’amour du Seigneur pour lui, il sera capable d’exprimer aux autres sa joie. Peut-être parlera-t-il de Jésus à un camarade qui ne le connaît pas, ou bien invitera-t-il un ami à un parcours de catéchèse, à la messe ou à un pèlerinage…

Découvrez dix pensées des grands saints sur la miséricorde :

Tags:
EnfantsMiséricorde
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement