Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 30 mai |
Sainte Jeanne d'Arc
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Incendie de la cathédrale de Nantes : le responsable jugé ce mercredi

NANTES CATHEDRALE

Hans Lucas via AFP

Incendie de la cathédrale de Nantes, 18 juillet 2020.

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/03/23

Le procès d’Emmanuel Abayisenga, l’incendiaire de la cathédrale de Nantes, ravagée par les flammes en juillet 2020, se tient ce mercredi 29 mars au tribunal judiciaire de Nantes. C’est également lui qui a été mis en examen et incarcéré pour le meurtre du père Olivier Maire en août 2021.

Près de trois ans après l’incendie de la cathédrale de Nantes, le 18 juillet 2020, le temps du procès est venu. Ce mercredi 29 mars, le tribunal judiciaire de Nantes doit juger Emmanuel Abayisenga, l’homme qui a reconnu lui-même en être à l’origine. Bénévole rwandais aujourd’hui âgé de 42 ans décrit comme instable psychologiquement, il était passé aux aveux une semaine après l’incendie qui a notamment détruit le grand orgue et un tableau d’Hippolyte Flandrin du XIXe siècle.

Il est poursuivi pour “destruction du bien d’autrui” et “dégradation ou détérioration du bien d’autrui”, et le procès est prévu pour durer une journée, en présence d’une interprète s’exprimant en kinyarwanda, l’une des langues officielles du Rwanda. Selon la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), le coût des travaux de dépollution au plomb de la cathédrale s’élève à 3,2 millions d’euros. Les travaux de restauration sont eux évalués à 24 millions d’euros (sans compter celle du grand orgue). Ils doivent s’achever entre 2026 et 2028, mais l’édifice devrait partiellement rouvrir au public en 2024.

Suspecté du meurtre du père Olivier Maire

Après plusieurs mois de détention provisoire, Emmanuel Abayisenga avait trouvé refuge dans la communauté religieuse des Montfortains de Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) dans l’attente de son procès, qui aurait pu l’amener à devoir quitter le territoire, l’homme étant sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français. C’est là que le père Olivier Maire, supérieur de la communauté, a été assassiné dans la nuit du 8 au 9 août 2021. Emmanuel Abayisenga s’est rendu lui-même le lendemain à la gendarmerie en s’accusant du crime. Il a été depuis mis en examen et incarcéré pour le meurtre du père Olivier Maire.

Tags:
incendieJusticenantes
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement