Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Sainte Kateri Tekakwitha
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Fin de vie : les évêques militent pour l’aide active à vivre

PALLIATIVE-CARE-SOINS-PALLIATIFS-EUTHANASIE-AFP-069_Bsip_013374_075-e1695998492302.jpg

BSIP via AFP

Le projet de loi sur la fin de vie sera examiné à l'Assemblée nationale à partir du 27 mai 2024.

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/03/23

Alors que la Convention citoyenne sur la fin de vie va rendre ce dimanche 2 avril ses conclusions au gouvernement, les évêques de France ont publié ce mardi 28 mars un texte fort dans lequel ils rappellent l’urgence de développer une aide active… à vivre.

Regroupant l’euthanasie et le suicide assisté, l’expression “aide active à mourir” s’est imposée ces derniers mois dans les débats et les médias au point d’en être devenue presqu’un incontournable. Alors que ce dimanche 2 avril la Convention citoyenne sur la fin de vie va rendre ses conclusions au gouvernement, les évêques de France rappellent quant à eux l’urgence de se battre pour… une aide active à vivre. Dans un document intitulé “L’aide active à vivre, un engagement de fraternité” publié ce mardi 28 mars, ils rappellent que le débat en cours sur la fin de vie doit constituer “l’occasion positive d’un progrès significatif de l’accompagnement et de la prise en charge notamment de la dépendance due au grand âge dans notre pays”. 

Notre époque est marquée par un mélange de négation de la mort et de fascination pour la mort.

“Le débat sur le “suicide assisté” pose aussi la question globale de notre engagement collectif pour la prévention du suicide”, rappellent-ils. “Notre époque est marquée par un mélange de négation de la mort et de fascination pour la mort : comment mieux assumer socialement le terme naturel de l’existence terrestre ? Nous aimons et nous croyons à la liberté. Mais nous affirmons qu’elle ne peut se déployer que si la valeur de la vie de chacun est pleinement reconnue et respectée.” Selon eux, “c’est dans ce cadre protecteur qu’il convient de mettre en œuvre tous les chemins possibles d’aide active à vivre”.

Plus que jamais assurent les évêques, “ce qui peut unir et apaiser notre société si violemment fracturée, comme le montrent les conflits sociaux de ces jours, c’est la vérité de notre engagement collectif pour la fraternité. Voilà ce que, dans la lumière toute proche de Pâques, nous voulons partager avec toute notre société”.

Tags:
Conférence des évêques de FranceEuthanasieFin de vieSociété
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement