Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Saint Patern de Vannes
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Identifier ses tentations, un bon booster de croissance spirituelle

diable-tentation_51252013

Shutterstock / Renata Sedmakova

Porte de la cathédrale de Pise, détail.

Peter Cameron - publié le 27/03/23

Quand la tentation survient, abandonnez-vous dans les bras du Père.

Le temps du carême commence chaque année par l’Évangile de la tentation de Jésus dans le désert : “Alors Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable.” (Mt 4,1). Quelle était l’intention du diable en tentant Jésus ? Le diable voulait abîmer la relation de Jésus avec le Père afin que Jésus cesse de lui faire confiance et cesse de l’aimer comme un fils. 

Le diable est très doué pour détruire la confiance de l’homme en Dieu le Père. Pensez à ce que vous ressentez lorsque vous êtes troublé par une tentation. Vous pensez : (a) que vous avez fait quelque chose de mal ; (b) que Dieu vous punit et vous rejette ; et (c) que Dieu ne sera pas heureux tant que vous ne lui aurez pas prouvé que vous méritez son amour. Si vous succombez à tous ces discours, le diable a déjà gagné. 

Le diable désire avant tout vaincre les saints

Cependant, reconsidérez tout cela à la lumière des tentations de Jésus. Qui le diable a-t-il poursuivi ? Quelqu’un de mauvais ou quelqu’un de bon ? La réponse est évidemment quelqu’un de bon. Et c’est exactement pour cela que le diable vous trouble vous aussi avec des tentations. Il n’a pas besoin de perdre son temps à tenter des personnes qui sont mauvaises et qui cèdent déjà aux tentations par elles-mêmes. Non, le diable vise les personnes saintes, car s’il parvient à les faire tomber victorieusement, il aura un trophée à agiter malicieusement à la face de Jésus. 

Les saints le confirment. Saint Ambroise disait “le diable envie toujours ceux qui aspirent à de saintes choses”. De la même manière, saint Hilaire de Poitiers affirmait : “Le diable tente ceux qui sont sanctifiés, car il désire avant tout vaincre les saints.”

Comment concevoir les tentations ? 

Quand la tentation survient, soyez reconnaissants car leur présence est une confirmation de votre état spirituel vertueux que le Malin considère comme une réelle menace. Souvent, malgré son désir de croître en sainteté, l’homme ne sait pas par où commencer. Vous pouvez donc être reconnaissantsquand la tentation survient car vous pouvez être sûr que le diable cible le domaine spécifique de votre vie où vous êtes le plus faible et où vous avez le plus besoin de grandir. Sans la lutte contre la tentation, auriez-vous jamais identifié cela par vous-mêmes ? Vous pouvez considérer la tentation comme une aide suprême pour votre vie spirituelle. 

L’expérience de la tentation est en effet une sorte d’école de la sainteté.

Et pour finir, ce n’est pas lorsque nous sommes tentés qu’il faut s’inquiéter, mais plutôt lorsque nous ne sommes pas tentés, car cela signifie que le diable considère que nous ne valons pas la peine d’être poursuivis, probablement parce que nous détruisons déjà notre relation avec Dieu par nous-mêmes.

Le lien entre la tentation et la sanctification

Jésus nous montre que les tentations sont une étape cruciale sur le chemin vers la sanctification. L’expérience de la tentation est en effet une sorte d’école de la sainteté. Quand la tentation survient, faisons-nous confiance au Seigneur ? En réalité, l’homme pense souvent qu’il est autonome, qu’il peut tout faire par lui-même, qu’il est l’auteur de son propre destin. Le diable veut qu’il se complaise dans ces illusions. Cependant la tentation est une occasion privilégiée de devenir plus fort en s’appuyant sur la force de Dieu. L’homme ne peut pas être “autosuffisant” ou espérer tout faire par lui-même. 

Alors, au milieu du bouleversement de la tentation, allez vers Jésus immédiatement, sans laisser la honte, l’humiliation ou le découragement s’interposer. Car le diable est vaincu quand il voit qu’il n’arrive pas à vous éloigner de Jésus. Tous seuls vous ne “surmonterez” pas les tentations, mais l’amour de Jésus pourra les dissiperpour vous.

Alors, dans vos tentations, allez simplement vers Jésus. Le diable est vaincu lorsqu’il sait qu’il ne peut pas vous éloigner de Jésus. Vous pouvez avoir confiance dans le Seigneur car “Dieu est fidèle : il ne permettra pas que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces” (1 Co 10,13). Quelle que soit la férocité de la tentation, elle ne peut l’emporter sur la Providence divine de Dieu qui est toujours proche de vous et qui vous encourage.

Que ferez-vous donc ? Allez-vous essayer de combattre la tentation par vous-mêmes ou vous abandonnez-vous dans les bras de Jésus ? Ce chemin de carême peut être une école d’abandon au Seigneur. Le Notre Père peut aussi être une grande aide. En disant “ne nous laisse pas entrer en tentation”, vous dites par là : 

Je sais que j’ai besoin de tentations pour que Tu me purifies et me perfectionnes Seigneur. Mais quand la tentation survient, ne la laisse pas me conduire au découragement ou au péché, mais qu’elle me conduise à t’aimer davantage et à m’abandonner à Toi. 

Découvrez aussi ces saints qui ont combattu le diable :

Tags:
CarêmeDiabletentation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement