Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 avril |
Saint Benoît-Joseph Labre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La Sainte Tunique bientôt exposée à la vénération

TUNIQUE DU CHRIST

© Sylvain Dorient

Exposition de la tunique du Christ en 2016.

Cécile Séveirac - publié le 26/03/23

Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, a annoncé dimanche 26 mars la tenue d’une ostension exceptionnelle de la Sainte Tunique au printemps 2025 .

Mgr Lalanne, évêque de Pontoise, a annoncé dimanche 26 mars la tenue d’une ostension exceptionnelle de la Sainte Tunique. Celle-ci aura lieu au printemps 2025 et permettra donc aux fidèles de vénérer la précieuse relique entièrement dépliée dans la basilique d’Argenteuil, où elle est conservée depuis le temps de Charlemagne. Habituellement, la tunique est conservée dans un reliquaire que les fidèles sont autorisés à approcher pour prier.

La dernière ostension avait eu lieu en 2016, où plus de 220.000 personnes, originaires de France et du monde entier, étaient venues vénérer la relique textile de la Passion du Christ, qui fait partie des trésors exceptionnels du patrimoine religieux catholique français. Les deux précédentes ostensions remontaient à l’année 1984 et à l’année 1934. Cet événement inédit intervient dans le cadre du Jubilé mondial “Pèlerins d’espérance” annoncé par le Pape pour 2025 à Rome, par lequel il espère “la recomposition d’un climat d’espérance et de confiance”. L’année 2025 sera symbolique, puisque l’Église catholique célébrera le 1.700e anniversaire du Concile de Nicée. Cet événement “apportera à l’Ostension de 2025 une dimension œcuménique”, selon le diocèse de Pontoise.

Une exposition deux fois par siècle

Selon la coutume, la Sainte Tunique n’est offerte aux regards du public que deux fois par siècle. Offerte en 800 par l’impératrice byzantine Irène à Charlemagne, elle a ensuite connu bien des péripéties qui l’ont abîmée. Elle a cependant toujours été vénérée avec une grande dévotion par les catholiques de France comme du monde entier, et fait l’objet d’une curiosité scientifique aussi forte que pour le Saint Suaire de Turin. Son authenticité a été maintes fois discutée, mais il est avéré que ce vêtement a bien été confectionné en Galilée, au même titre que le Saint Suaire. D’autre part, on retrouve sur la tunique les mêmes tâches de sang que celles visibles sur le Linceul de Turin. Le groupe sanguin relevé, AB, est le même sur les deux tissus. Le même, également, que celui constaté lors des miracles eucharistiques.

[EN IMAGES] Un corps de Jésus réalisé à partir du Saint-Suaire d’un réalisme extrême

Tags:
Reliquessainte tunique d’Argenteuil
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement