Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 23 mai |
Saint Didier de Vienne
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Judica, l’ancien nom du cinquième dimanche du carême

PONDER

fizkes | Shutterstock

Elisabeth Paz - publié le 25/03/23

Il fut un temps où certains dimanches possédaient le curieux privilège de porter un nom qui leur était propre, y compris les dimanches du carême. Ainsi, le cinquième dimanche de ce temps de jeûne s’appelait Judica.

Jusqu’à la réforme liturgique de Vatican II, certains dimanches portaient un nom qui leur était propre, y compris les dimanches du carême. De cet usage, l’Église garde encore le dimanche de Laetare, le quatrième dimanche du carême. Mais d’autres noms étaient aussi utilisés pour qualifier les dimanches de ce temps de jeûne. Ainsi, le premier dimanche du carême s’appelait Quadragésime ou Invocabit. Le second portait le nom de Reminiscere. Le troisième dimanche s’appelait Oculi. Et le cinquième dimanche était baptisé Judica en référence au premier mot du chant de l’introït (antienne d’ouverture) qui marquait l’entrée dans la liturgie et qui était entonné par les chantres au moment où l’officiant approchait de l’autel :

Judica me, Deus. 

Rends-moi justice, Dieu. (Ps 42, 1

Dans la liturgie antique, ce dimanche était aussi appelé Dimanche de la Passion et initiait le début d’un temps liturgique court, le Temps de la Passion. Ce dimanche précède le dimanche des Rameaux.

Tags:
CarêmeDimanche
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement