Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Yeux, mains, bouche… Jeûner de tout son corps avec Don Bosco

web3-peace-woman-light-closed-eyes-shutterstock_1356862022.jpg

Zigres | Shutterstock

Anna Ashkova - publié le 23/03/23

Pour Don Bosco, le jeûne du carême ne concerne pas uniquement la nourriture. Il n'est pas nécessaire de s’abstenir de tel ou tel aliment mais plutôt de faire jeûner tout son corps : yeux, mains, bouche et cœur.

Durant le carême, les chrétiens sont appelés au jeûne. Mais pour Don Bosco, celui-ci ne doit pas signifier uniquement privation de nourriture. Dans ses Mémoires biographiques, il évoque le jeûne du carême non seulement alimentaire, mais aussi corporel. Le fondateur de la Congrégation des Salésiens invite en ce sens les garçons des quartiers pauvres de Turin à jeûner en maîtrisant les différentes parties de leur corps : “Ne permettez jamais, mes chers amis, que le corps commande ; mortifiez-le pendant cette moitié de carême, qui nous reste encore”, précise-t-il. 

Jeûner avec les yeux, les mains, la bouche, le cœur et l’âme

Pour cela, il les encourageait à jeûner des yeux, c’est-à-dire à ne pas regarder des images, des peintures ou des photographies contraires à la vertu de pudeur, en évitant également de lire des livres immoraux ou contraires à la foi. Concernant les oreilles, il leur disait de fuir les conversations qui peuvent offenser la pureté et de participer aux commérages. Pour rendre la langue rapide, Don Bosco leur conseillait de bannir tous les mots qui pourraient scandaliser les autres, ou dire du mal de quelqu’un. Sa prière du carême explique d’ailleurs bien comment jeûner avec le corps :

Jésus, prends mes yeux, mes regards blessants et mes aveuglements égoïstes ; donne-moi Tes yeux pour m’émerveiller comme Toi, et pour voir avec Ton cœur. 

Jésus prends mes mains si souvent paresseuses et querelleuses ; donne-moi Tes mains pour partager et servir, pour travailler et pour bâtir, Tes mains percées de clous pour m’offrir à Ton Père avec Toi ! 

Jésus, prends mes lèvres gourmandes et médisantes ; donne-moi Tes lèvres pour me taire et pour prier, pour bénir et remercier, pour sourire et pour chanter. 

Jésus, prends mon cœur avec ses duretés et ses colères; donne-moi Ton cœur, un cœur pacifique pour faire la paix, un cœur magnifique pour donner sans compter, un cœur humble et doux pour Te reconnaître dans le frère le plus appauvri. 

Seigneur, accorde à mon âme de vivre de Toi et de toujours éprouver la douceur de Ta présence!

Recevoir fréquemment Jésus dans son cœur 

Don Bosco conseillait aussi de ne pas se plaindre de la chaleur ou du froid, d’endurer patiemment les échecs et de tolérer avec amour les défauts des autres. Mais surtout, il recommandait l’Eucharistie : 

“Encore une chose que je veux vous recommander. Communier fréquemment et avec ferveur. Si vous recevez souvent Jésus dans votre cœur, votre âme sera tellement fortifiée par la grâce que le corps se sentira obligé d’obéir à l’esprit”. Un conseil qui vaut aussi en dehors du carême.

Tags:
CarêmeDon BoscoJeûne
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement