Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Neuvaine à saint Joseph : nourrir l’espérance (jour 9)

esperance.jpg

joscreative I Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 19/03/23

Saint Joseph est traditionnellement invoqué pour des soucis de famille, de santé et de travail. Le prier durant les neuf jours qui précèdent sa fête, célébrée exceptionnellement le 20 mars cette année, est une manière de se mettre à son école et de lui demander d’intercéder pour nous auprès du Père.

Tout, dans la vie de Joseph, est confiance, abandon et espérance. C’est pourquoi il est légitime de penser qu’il est mort avec ces mêmes dispositions de cœur. La dévotion populaire l’invoque comme “patron de la bonne mort”, aussi parce que la tradition raconte qu’il serait mort paisiblement, entouré de Jésus et Marie. Les Évangiles ne font pas mention de sa mort, mais la longue tradition de l’Église voit dans sa mort un modèle. En effet, au soir de sa vie, Joseph continue de faire confiance au Seigneur, d’espérer le Royaume des Cieux.

Puissions-nous, au soir de nos vies, nourrir la même espérance.

La neuvaine commence par un signe de croix.

prière

En souvenir de la mort sainte de saint Joseph, dans les bras de Jésus et de Marie, prions pour tous les mourants et pour que notre mort soit aussi douce et sereine que la sienne. En toute confiance, nous nous tournons vers lui, en lui recommandant l’Église tout entière.

Notre Père.

Je vous salue Marie.

Gloire au Père.

invocation à saint joseph

Saint Joseph, époux de Marie et père adoptif de Jésus,

Par le trésor de ton obéissance parfaite à Dieu, aie pitié de moi.
Par ta vie pleine de mérites, exauce-moi.
Par ton nom très puissant, aide-moi.
Par ton cœur très miséricordieux, sois bon envers moi.
Par tes saintes larmes, aie pitié de mes larmes.
Par tes souffrances, aie pitié de mes souffrances.
Par tes joies, console mon cœur.

Saint Joseph, écoute-moi.
Saint Joseph, exauce-moi.
Saint Joseph, aie pitié de moi.

De tout mal du corps et de l’âme, libère-moi.
De tout danger et de tout malheur, sauve-moi.

Viens à mon secours par ta sainte protection et, dans ta miséricorde, obtiens-moi du Seigneur ce qui m’est nécessaire et, en particulier, la grâce dont j’ai besoin.

Amen.

Tags:
NeuvaineSaint Joseph
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement