Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Carême 2023 : convertir l’appréhension en magnanimité, avec saint Joseph

joseph.jpg

ZhAnStudio I Shutterstock

Michel Martin-Prével, cb - publié le 19/03/23

La conversion du cœur passe aussi par la conversion de ses émotions. Durant le carême, le père Michel Martin-Prével invite à "évangéliser" ses émotions en les identifiant, puis en les transformant en vertu. A l'instar de Joseph dont la fête est célébrée ce lundi, Aleteia donne des pistes pour passer de l'appréhension à la magnanimité.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

A son Annonciation, saint Joseph a bien connu l’appréhension, cette crainte, cette inquiétude de quelque chose, née de l’anticipation du lointain, comme de l’avenir immédiat. Cela a pu supposer de sa part une grande lucidité. Qui n’aurait pas douter devant une telle annonce ? Mais l’appréhension n’est pas toujours source de bonne décision. Et Joseph est parti dans la mauvaise direction.

Il a bien sûr fini par accepter, en collant au réel, et en repérant les raisons exactes de son appréhension légitime. On dirait aujourd’hui qu’il a « verbalisé » en nommant l’adultère et donc sa suite, la répudiation. Pour mieux les préparer, Marie et lui, il choisit selon sa raison : équilibrer la réputation de Marie, en choisissant le secret, et la loi, en se séparant d’elle. C’est pas mal imaginé pour se sauver de son appréhension d’un déshonneur. Mais c’est petit, c’est manquer de foi, de grandeur d’âme. Ce n’était pas le plan du Seigneur.

La grandeur d’âme, magna anima, recherche de la grandeur en toute chose, du divin. Voilà pourquoi c’est un ange qui doit venir corriger son erreur, son doute provenant de son manque de confiance en la Providence et non d’un soupçon sur la chasteté de Marie. L’ange lui propose non de rechercher l’honneur en soi, mais la grandeur d’âme qui procure un honneur différent.

Seule vertu avec la charité qui ne dédaigne pas l’excès, la magnanimité est dans le cœur et non dans la raison. Le songe de Joseph, comme celui de Jacob, l’attire vers le haut de l’échelle. Réveillé, il peut reprendre ses esprits et faire un autre choix, plus grand, susceptible d’engendrer de la peur, qui sera absorbée, dit l’ange, dans la confiance et l’obéissance à Dieu.

Sa grandeur d’âme fut de passer à la dimension divine, au projet de l’Esprit Saint, du registre de l’intelligence à celui du cœur. Magnanime pour être « magnificent », en faisant grandement du magnifique, du grandiose, de l’admirable. Procédant de la force, cette vertu de la magnanimité est faite pour ceux qui, comme Joseph, veulent réaliser de grands projets. L’incarnation du Verbe était un grand projet et Joseph, magnanime, a dit « Fiat ».

Tags:
Carême
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement