Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 mars |
Saint Casimir
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Vers la fin des relations diplomatiques entre le Nicaragua et le Saint-Siège ?

DANIEL-ORTEGA-NICARAGUA-AFP-000_333X4DY.jpg

YAMIL LAGE / POOL / AFP

Daniel Ortega.

La rédaction d'Aleteia - publié le 13/03/23

Le ministère des Affaires étrangères du Nicaragua a indiqué ce dimanche 12 mars qu’il envisageait une suspension des relations diplomatiques entre le Nicaragua et le Saint-Siège.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le torchon brûle entre le Saint-Siège et le Nicaragua. Le ministère nicaraguayen des Affaires étrangères a fait savoir ce dimanche 12 mars qu’il envisageait de suspendre les relations diplomatiques avec le Saint-Siège. « Entre l’État du Vatican et la République du Nicaragua, une suspension des relations diplomatiques a été proposée », indique ainsi le gouvernement dans un communiqué. La raison évoquée ? L’existence de « médias liés au terrorisme putschiste » qui répandent les « nouvelles déformées » d’une éventuelle rupture diplomatique avec le Saint-Siège.

Mais cette annonce intervient surtout après les propos tenus par le pape François lors d’un entretien au site d’information argentin Infobae pour les dix ans de son pontificat, publié le 10 mars 2023. Au Nicaragua, « avec beaucoup de respect, je ne peux que conclure qu’il existe un déséquilibre chez la personne qui dirige [Daniel Ortega] », tacle ainsi le pape François. Évoquant le cas de Mgr Rolando Álvarez, condamné à 26 ans de prison après son refus de monter à bord de l’avion qui devait l’expulser vers les États-Unis, le Pape salue « un homme très sérieux et très compétent ». « Il a voulu donner son témoignage et n’a pas accepté l’exil », poursuit-il en comparant le régime nicaraguayen à « des types de dictatures grossières » comme « la dictature communiste de 1917 ou la dictature hitlérienne ». 

Incompréhension du Saint-Siège

Pour mémoire il y a un an, le 12 mars 2022, le nonce apostolique à Managua, Mgr Waldemar Stanisław Sommertag, avait été expulsé du pays. Le Saint-Siège avait accueilli la décision du gouvernement nicaraguayen avec surprise et incompréhension. « Au cours de sa mission, Mgr Sommertag a travaillé avec un profond dévouement pour le bien de l’Église et du peuple nicaraguayen, en particulier des plus vulnérables, en cherchant toujours à favoriser de bonnes relations entre le Siège apostolique et les autorités nicaraguayennes », avait réagi le Saint-Siège dans un communiqué faisant part de son incompréhension.

Tags:
diplomatieNicaraguaPersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement