Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La clé pour reconnaître la lumière de l’amour de Dieu dans sa vie

praying young man

ArtOfPhotos / Shutterstock

Marzena Devoud - I.Media - publié le 05/03/23

"En étant avec Jésus, nous apprenons vraiment à reconnaître dans son visage la beauté resplendissante d'un amour qui se donne, même s'il porte les marques de la croix", a déclaré le pape François dans une méditation précédant la prière de l'Angélus de ce dimanche.

“Dieu est amour” et offre “un avant-goût du paradis” en se révélant à ses disciples Pierre, Jacques et Jean. C’est ce que le pape François a expliqué à partir de cet épisode évangélique de la Transfiguration, lu dans la liturgie de ce dimanche 5 mars 2023, lors de sa méditation du Regina Cæli devant de très nombreux fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre. Le pontife a présenté cet épisode dans la perspective de la Passion, montrant que les fidèles chrétiens doivent savoir trouver la présence de l’amour de Dieu dans le visage de leurs proches, y compris quand ils sont marqués par la souffrance.

Voir la beauté de l’Amour divin dans le Christ

Dans cette scène de l’Évangile, “les disciples voient la lumière de la sainteté de Dieu qui brille sur le visage et les vêtements de Jésus, image parfaite du Père”, a expliqué l’évêque de Rome. Il a rappelé que durant ce moment de la Transfiguration, “les disciples ont vu de leurs propres yeux la beauté et la splendeur de l’Amour divin incarné dans le Christ”. “Jésus est en train de les former par cette expérience, en les préparant à une étape encore plus importante”, celle de sa Passion, a expliqué le pontife argentin. “Dans peu de temps, en effet, ils devront savoir reconnaître en Lui la même beauté, lorsqu’il montera sur la croix et que son visage sera défiguré”, a-t-il précisé, relevant l’incompréhension de l’apôtre Pierre.

La lumière de Jésus ne peut être réduite à un moment magique. Elle deviendrait alors quelque chose de faux qui se dissoudrait dans le brouillard des sentiments passagers.

“Pierre peine à comprendre : il voudrait arrêter le temps, mettre la scène en pause, rester là et prolonger cette expérience merveilleuse ; mais Jésus ne le permet pas. Sa lumière, en effet, ne peut être réduite à un moment magique“, a expliqué le pape. “Elle deviendrait alors quelque chose de faux, d’artificiel, qui se dissoudrait dans le brouillard des sentiments passagers”, a-t-il averti.

Saisir la beauté de ceux qui marchent à nos côtés

Plutôt que de rechercher “les feux de paille des idoles, qui nous aliènent et nous renferment sur nous-mêmes”, le pape a donc appelé “à saisir la même beauté dans le visage des personnes qui marchent chaque jour à nos côtés : les membres de la famille, les amis, les collègues, ceux qui, de la manière la plus diverse, prennent soin de nous”, a-t-il insisté.

“Savons-nous reconnaître la lumière de l’amour de Dieu dans notre vie ? La reconnaissons-nous avec joie et gratitude dans le visage des personnes qui nous aiment ?”, a demandé François en exhortant à chercher “des signes de cette lumière, qui remplit notre cœur et l’ouvre à l’amour et au service”.

Le pape a conclu sa méditation en demandant à “Marie, qui a gardé dans son cœur la lumière de son Fils, jusque dans les ténèbres du Calvaire”, d’accompagner toujours les fidèles “sur le chemin de l’amour”. 

Tags:
AmourDieuRelations humaines
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement