Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Comment s’appelait avant le deuxième dimanche du Carême ?

Church Priest Praying

Pascal Deloche / Godong

Elisabeth Paz - publié le 04/03/23

Il fut un temps où certains dimanches possédaient le curieux privilège de porter un nom qui leur était propre, y compris les dimanches du Carême. Ainsi, le deuxième dimanche de ce temps de jeûne s’appelait Reminiscere.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Jusqu’à la réforme liturgique de Vatican II, certains dimanches portaient un nom qui leur était propre, y compris les dimanches du Carême. De cet usage, l’Église garde encore aujourd’hui le dimanche de Laetare, le quatrième dimanche du Carême. Mais d’autres noms étaient aussi utilisés pour qualifier les dimanches de ce temps de jeûne. Ainsi, le premier dimanche du Carême s’appelait Quadragésime ou Invocabit, tandis que le second portait le nom de Reminiscere, en référence au premier mot du chant de l’introït (antienne d’ouverture) qui marquait l’entrée dans la liturgie et qui était entonné par les chantres, en latin, au moment où l’officiant approchait de l’autel : 

Reminiscere miseratiónum tuarum, Dómine, et misericórdiæ tuæ, quæ a sǽculo sunt : ne umquam dominéntur nobis inimíci nostri : líbera nos, Deus Israël, ex ómnibus angústiis nostris. 

Souvenez-Vous de vos Bontés, Seigneur, et de votre Miséricorde qui datent des siècles passés. Que nos ennemis ne triomphent jamais de nous. Dieu d’Israël, délivrez-nous de toutes nos tribulations. 

Ce chant reprend les versets 6, 3, 22 et 1-2 du Psaume 24 et rappelle qu’il faut faire confiance en la miséricorde de Dieu, qui nous délivrera de nos ennemis, si nous L’invoquons du fond de notre cœur. Il est à noter que ce deuxième dimanche du Carême était aussi parfois appelé le dimanche de la Transfiguration, à cause de l’évangile qui y est lu à la messe. 

Tags:
Carêmechant gregorienMesse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement