Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 01 mars |
Saint Aubin d'Angers
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Abus dans l’Église : « Demander pardon est nécessaire mais pas suffisant »

skrzywdzona kobieta skrywa twarz w dłoniach

Tinnakorn jorruang | Shutterstock

Pape François - publié le 02/03/23

"Face aux abus, et surtout à ceux qui sont commis par des membres de l’Église, il ne suffit pas de demander pardon", affirme le pape François dans sa vidéo d’intention de prière mensuelle, rendue publique le 2 mars 2023.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le pape François invite les catholiques à prier en ce mois de mars 2023 « pour tous ceux qui souffrent à cause du mal reçu par les membres de la communauté ecclésiale : qu’ils puissent trouver dans l’Église elle-même une réponse concrète à leur douleur et à leur souffrance « . Le Pape demande notamment que les victimes « soient vraiment “au centre” de tout ».

« Demander pardon est nécessaire, souligne le pontife de 86 ans, mais cela n’est pas suffisant ». En effet, explique-t-il, « la douleur et les blessures psychologiques des victimes ne peuvent commencer à guérir que si elles trouvent des réponses et des actions concrètes en mesure de réparer les horreurs subies et empêcher leur répétition ». 

Pour le pontife de 86 ans, l’Église doit être « un exemple » et elle « ne doit pas cacher la tragédie des abus, quels qu’ils soient ». Tandis que sur la vidéo, un rideau se déchire pour faire entrer la lumière sur des tableaux plongés dans l’obscurité d’une maison, le Pape exhorte l’Église à « faire apparaître au grand jour » les abus, « aussi bien dans la société qu’au sein des familles ».

Le Pape invite aussi les fidèles à « offrir des espaces sûrs pour écouter les victimes, les accompagner psychologiquement et les protéger ». « Difficile de trouver les mots face à l’abomination », s’attriste le père Frédéric Fornos, directeur international du Réseau mondial de prière du Pape, en commentant cette intention de prière. Pour le jésuite, le mois de mars est l’occasion de « réveiller notre conscience » et de « réfléchir sur les causes structurelles et idéologiques » de ces abus de pouvoir, de conscience, et sexuels, et de leur « invisibilisation ». 

Infographic-TPV-3-2023-FR-Pour-les-victimes-dabus
Tags:
Abus sexuelsPape FrançoisPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement