Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Une chaîne eucharistique européenne pour demander la paix en Ukraine

Kobieta z różańcem

Ukrinform/East News

Cécile Séveirac - publié le 27/02/23

Les évêques européens ont lancé à l’occasion du premier anniversaire de la guerre en Ukraine une incroyable chaîne eucharistique afin de demander la paix. Les diocèses des pays européens sont invités durant le Carême à célébrer une messe à cet effet. La France, et plus précisément le diocèse de Bayeux-Lisieux, en célébrera une le 4 mars.

Face à la guerre, la force de la prière. Alors que la guerre en Ukraine est entrée le 24 février 2023 dans sa deuxième année, les prières pour demander la fin du conflit se multiplient. C’est désormais une immense chaîne eucharistique, organisée par le conseil épiscopal des conférences d’Europe (CCEE), qui va unir durant le Carême les catholiques du continent européen pour demander la paix. Son président, Mgr Gintaras Grušas, archevêque de Vilnius en Lituanie, a proposé vendredi 24 février de mettre en place ce relais spirituel par lequel évêques européens et communautés chrétiennes sont invités à intensifier leurs prières pour les victimes de la guerre à travers la célébration de la messe dans chaque pays européen, à tour de rôle. “Alors que le droit international est foulé aux pieds, dans un scénario de guerre terrible, tous les croyants en Christ et les hommes de bonne volonté sont appelés à faire un effort pour construire la paix”, a déclaré notamment Mgr Grušas.

En France, le père Pascal Marie, vicaire épiscopal du diocèse de Bayeux-Lisieux, célébrera la messe le samedi 4 mars à 15h30 sur l’autel ukrainien de la basilique Sainte Thérèse à Lisieux. Les Ukrainiens réfugiés en France ainsi que les deux paroisses orthodoxes de Caen ont été invités à y participer. “Le fait de célébrer cette messe sur cet autel et à Lisieux est symbolique dans la mesure où les reliques de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus devaient partir en pèlerinage en Ukraine il y a un an”, explique à Aleteia le père Laurent Berthout, “mais avec la guerre, c’était devenu impossible.” Chaque diocèse de France est invité à s’associer à cet événement spirituel inédit le samedi 4 mars, confirme auprès de Aleteia le père Hugues de Woillemont, porte-parole de la Conférence des évêques de France.

GUERRE UKRAINE; LISIEUX; PRIERE
Autel ukrainien dans la basilique de Lisieux.

Cette chaîne eucharistique s’inscrit à une longue liste d’initiatives concrètes et s’ajoute aux nombreuses prières formulées par le Pape depuis le début du conflit. Celui-ci a encore une fois fait référence à la “tragédie de la guerre en Ukraine”, lors de l’Angélus du 26 février. Il aura appelé plus de 115 fois à la paix entre les deux belligérants et consacré la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie en ce sens le 25 mars 2022. Le 23 février, une neuvaine internationale pour la paix a été lancée par trois prêtres et un séminariste de l’Église ukrainienne catholique de Paris. Elle invite à prier les saints ukrainiens et à jeûner (un mercredi et un vendredi) pour l’arrêt de la guerre et une paix juste.

Guerre en Ukraine : les avancées du pape François en 2022

Tags:
GuerreGuerre en UkraineMessePrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement