Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 avril |
Saint Anselme de Cantorbéry
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le fameux crâne de saint Thomas d’Aquin entame son tour de France

relique crâne saint thomas

Nouveau reliquaire pour le crâne Saint Thomas d'Aquin I Dominican Province of Toulouse I YouTube

Bérengère de Portzamparc - publié le 24/02/23

De 2023 à 2025, ce sont trois années jubilaires qui débutent pour saint Thomas d’Aquin à qui l’on fête les anniversaires de sa naissance, de sa mort et de sa canonisation. Pour l’occasion, la relique de son crâne commence une “tournée” dans la France entière.

Docteur de l’Église, saint patron des étudiants… De 2023 à 2025, voici venu le temps de fêter saint Thomas d’Aquin, cette grande figure de la pensée et de la sainteté chrétiennes. Né il y a bientôt 800 ans, en 1225, mort en odeur de sainteté en 1274 et canonisé il y a 700 ans, en 1323, autant dire que jusqu’en 2025, il y a donc plusieurs centenaires à fêter. Et pour l’occasion, de nombreuses manifestations sont organisées dont la possibilité, pour les paroisses, de faire venir une relique de premier ordre: le crâne du grand saint érudit. 

Cette relique est ainsi conservée depuis 1399 à Toulouse, dans le couvent des Jacobins. Depuis 1974, elle était même conservée à l’abri des regards dans un coffre en bois scellé. À l’occasion de ces grands anniversaires, la boîte a été ouverte, et le crâne a été installé dans un tout nouveau reliquaire vitré, qui permet ainsi à tous ceux qui viennent se recueillir devant le voir. Ce magnifique reliquaire, réalisé en or, cristal de roche et jaspe rouge, a été créé par l’artiste Augustin Frison-Roche.

Indulgence plénière accordée

“À travers ce nouveau reliquaire, les paroisses, les communautés, les diocèses qui veulent actualiser quelque chose de la grâce reçue par saint Thomas peuvent recevoir ces reliques et organiser des veillées de prière, mais aussi vivifier leur recherche de Dieu à travers la figure de saint Thomas”, explique ainsi le père Olivier de Saint-Martin, supérieur du couvent des dominicains de Toulouse. Ceux qui le souhaitent peuvent ainsi se rapprocher de l’Association pour le Centenaire Saint Thomas d’Aquin (ACTA) qui a la garde du reliquaire pour trois ans et organise ces visites. Le reliquaire a déjà commencé le voyage et se trouve actuellement, et jusqu’au 27 février, à Bordeaux. Par décret du pape François, une indulgence plénière est accordée aux fidèles qui vénèrent ces reliques. Pour cela, les fidèles doivent demander le pardon de leurs péchés “d’un cœur pur et sincère”, se confesser “dans un temps proche de la vénération”, communier et prier pour les intentions du Pape.

Religieux dominicain, l’italien Thomas d’Aquin est une grande figure du Moyen Âge en Occident. Il va consacrer sa vie à Dieu et à l’étude. Travailleur infatigable, religieux et frère exemplaire, maître humble et passionné, poète à ses heures, frère Thomas laisse dans son Ordre et dans tout l’Occident chrétien une mémoire de sainteté qui conduit à sa canonisation en 1323 par le pape Jean XII en Avignon. 

Tags:
centenaireFoiReliquesThomas d'AquinToulouse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement