Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Se marier jeune et ne pas cohabiter avant : le secret d’un mariage durable ?

COUPLE

Shutterstock | fizkes

Paola Belletti - publié le 11/02/23

Plusieurs études sociologiques américaines avancent que se marier relativement jeune, sans avoir cohabité avant, rendrait le mariage plus durable et éviterait ainsi le divorce.

Dans les années 1970, les Français se mariaient en moyenne à 25 ans. Aujourd’hui, l’âge moyen frôle les 40 ans (38,1 ans pour les hommes et 35,6 ans pour les femmes), selon une récente étude de l’Insee. Depuis 20 ans, l’âge des mariés n’a pas cessé de croître. La raison principale réside dans le fait que les couples se forment plus tard et vivent souvent ensemble avant de se dire “oui”.

La société moderne tend à croire que pour avoir un mariage solide, il faut d’abord terminer ses études, commencer sa carrière, puis chercher un conjoint avec les mêmes qualifications. Sans oublier qu’avant de s’engager dans le mariage, les couples se donnent en général “une période d’essai”.

Cette période de cohabitation permet de “tester” l’autre et voir comment il se comporte au quotidien entre les corvées domestiques, les courses, le travail, les disputes (et peut-être même comment il élève un enfant). Volontairement ou non, les couples ont ainsi un état d’esprit de consommateur : “Avant de valider un achat, on doit tester si le produit ou le service correspond à mes attentes”. Toutefois, la recherche sociologique montre que ce n’est pas la meilleure approche en matière de mariage. Un couple marié durerait plus longtemps s’il s’est dit “oui” jeune, et sans avoir cohabité avant le Jour J.

Multiplier les partenaires avant le mariage favoriserait le divorce

D’après une étude menée par la psychologue Galena Rhoades et publiée dans la revue scientifique américaine Journal of Family Psychology, vivre ensemble avant le mariage favoriserait les divorces. Selon cette étude, 20% des couples qui vivaient ensemble avant le mariage ont au moins une fois évoqué le divorce, contre seulement 10% pour ceux qui se sont installés après, et 12% pour ceux qui cohabitaient depuis leurs fiançailles.

Dans une vidéo YouTube, la psychologue Galena Rhoades affirme que si certains “pensent généralement qu’avoir plus d’expérience c’est mieux pour une relation amoureuse, les chercheurs ont constaté le contraire”. “Les personnes qui avaient vécu avec un petit ami ou une petite amie auparavant et qui avaient eu plusieurs partenaires sexuels avant le mariage avaient une qualité conjugale inférieure plus tard”. La psychologue cite diverses raisons possibles à cela. Par exemple, comparer constamment la relation actuelle avec celles du passé ou avoir eu à rompre les relations précédentes à plusieurs reprises pourrait affaiblir l’engagement conjugal. 

Mariage Church Couple

Professeur de sociologie et directeur du National Marriage Project (Université de Virginie), Bradford Wilcox, en collaboration avec Lyman Stone, démographe, a également montré dans une étude à quel point le modèle dit traditionnel serait plus efficace. “Beaucoup de jeunes adultes pensent aujourd’hui que la cohabitation est un pilier des mariages réussis. Mais selon nos recherches, les couples qui cohabitaient étaient 15 % plus susceptibles de divorcer que ceux qui ne le faisaient pas”, a expliqué Bradford Wilcox dans la National Review, en juillet 2022. 

Se marier jeune peut éviter le divorce plus tard 

“La sagesse conventionnelle veut que l’on passe la vingtaine à se concentrer sur les études, le travail et le plaisir. Elle estime que se marier vers 30 ans est le meilleur moyen de maximiser ses chances de forger une vie de famille solide et stable. Mais la recherche a une toute autre interprétation, du moins pour les couples qui ont une sensibilité religieuse. Réserver la cohabitation pour après le mariage et donner à sa relation un sens sacré semblent maximiser ses chances d’être marié de manière stable et heureuse”, note également Bradford Wilcox. 

Et en effet, selon une autre étude américaine, pour éviter le divorce, mieux vaut se marier jeune. C’est le résultat d’une étude menée par Nicholas Wolfinger, professeur à l’Université de l’Utah. Selon ce professeur de sociologie, le taux de divorce augmenterait de 5% lorsque les mariés passent l’âge de 32 ans. Grâce à l’analyse des données nationales démographiques, le chercheur a donc fixé une fourchette de 25 à 32 ans pour se passer la bague au doigt.

Les plus belles citations des grands saints sur le mariage :

Tags:
CoupleMariagesciences
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement