Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 09 février |
Sainte Apolline
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

S’inscrire aux JMJ ? C’est simple comme bonjour !

JMJ-cologne-000_PAR2005082199069

PATRICK HERTZOG / AFP

JMJ au parc de Marienfeld à Kerpen, près de Cologne, le 21 août 2005.

La rédaction d'Aleteia - publié le 24/01/23

400.000 jeunes se sont déjà inscrits aux Journées mondiales de la Jeunesse de Lisbonne, qui auront lieu du 1er au 6 août. Il reste quatre mois pour se lancer dans cette grande aventure spirituelle, et rien n'est plus simple que de s'y inscrire !

400.000. C’est le nombre de jeunes déjà inscrits pour les prochaines Journées mondiales de la Jeunesse qui auront lieu à Lisbonne début août. Un chiffre impressionnant qui témoigne du succès à venir de cet événement d’ampleur mondiale. Le pape François, lui-même surpris par ce nombre, a félicité les 400.000 jeunes inscrits et salué la « soif d’horizon » qui les anime dans une vidéo publiée vendredi 20 janvier. 

Le Pape a également exprimé son souhait de voir d’autres jeunes rejoindre les premiers inscrits. Et il est encore temps ! Les inscriptions seront closes le 31 mai 2023 à minuit, après quoi elles auront lieu sur liste d’attente et seront attribuées dans la limite des places disponibles, si des désistements ont lieu. Il reste donc un peu plus de quatre mois pour se lancer. La démarche à suivre est simple, il suffit simplement de choisir avec qui l’on souhaite partir : diocèses, congrégations religieuses, associations… Les possibilités sont nombreuses. 

Il est à noter que le voyage au Portugal peut débuter plus ou moins avant le 1er août qui est la date officielle de lancement des JMJ. Les différents diocèses du pays hôte reçoivent les jeunes tout au long de la semaine précédente. Ce sont en quelque sorte des « pré-JMJ ». 

1Partir avec son diocèse

La première option consiste à partir aux JMJ avec un diocèse de France. Tous les diocèses proposent de partir à Lisbonne. Pour choisir, il suffit de se rendre sur la page officielle des JMJ de Lisbonne pour la France. Elle répertorie l’ensemble des diocèses sur la carte de France. En passant sa souris sur un diocèse au choix, on a accès au nom du prêtre référent, à toutes les coordonnées nécessaires ainsi qu’aux liens pour s’inscrire sur le site du diocèse.

Certaines aumôneries s’organisent aussi pour partir à Lisbonne. Souvent répertoriées sur les sites des diocèses ou des paroisses, elles peuvent aussi êtres des aumôneries étudiantes.

2Partir avec une communauté

Il est tout à fait possible de s’inscrire aux JMJ non pas avec son diocèse mais avec une communauté religieuse. Le site des JMJ pour ma France recense là aussi un certain nombre de congrégations qui proposent un départ aux JMJ : dominicains, communauté du Chemin neuf, communauté Saint-Martin, association Sainte-Croix… Là encore, il suffit de cliquer sur les liens proposés pour être redirigés vers les pages des communautés concernées.

Des projets à part entière permettent de partir aux JMJ en y ajoutant un brin de défi. Il est par exemple possible de se rendre à Lisbonne en binôme à bord d’un véhicule que l’on pourrait qualifier de mythique… La Renault 4L. Pour vivre cette aventure, il faut donc trouver son partenaire, puis s’inscrire. Attention cependant, les inscriptions seront closes dès le 1er février 2023. Plusieurs week-ends de rencontre ont lieu dès la fin du mois de mars pour se préparer à relever le défi.  Si l’on a le pied marin, cela n’est en rien un problème. Bien au contraire, puisque les JMJ à la voile sont là pour les amoureux des vagues et du sel. Rendez-vous sur la page Facebook pour trouver son équipage et son voilier. Il sera possible de relier Lisbonne depuis Nantes, mais aussi depuis Lorient dans le Morbihan. 

Tags:
ÉgliseJMJJMJ de LisbonneLisbonnePortugal
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement