Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La statue de la Vierge Marie de la Flotte-en-Ré devra être déplacée

Statue de la Vierge Marie à la Flotte en Ré

Twitter / SO La Rochelle

La bataille judiciaire autour de la Vierge de La Flotte-en-Ré avait suscité l'indignation de plusieurs associations.

Cécile Séveirac - publié le 15/01/23

La Cour administrative d’appel de Bordeaux a ordonné le 12 janvier 2023 le déboulonnage d’une statue de la Vierge Marie, située à un carrefour de la Flotte-en-Ré (Charente-Maritime).

Après plusieurs mois d’incertitude, la cour administrative d’appel de Bordeaux a finalement tranché. La statue de la Vierge Marie, qui se trouve actuellement sur un carrefour de la Flotte-en-Ré (Charente-Maritime), devra être déboulonnée. Une telle décision avait déjà été prise en mars 2022 par le tribunal administratif de Poitiers. Elle avait en effet donné raison à la Fédération Nationale de La Libre Pensée, qui se définit comme une association de défense de la laïcité, sur le motif de la violation de la loi de 1905 de séparation de l’Église et de l’État. 

Cette décision a ainsi été confirmée par la cour d’appel qui relève que “la statue se trouve sur un emplacement public au sens des dispositions de l’article de loi concernant la séparation des Églises et de l’État, dès lors que le terrain d’implantation de l’édifice relève du domaine de la commune. Or, ces dispositions législatives s’opposent en principe à l’installation, par les personnes publiques, d’un signe ou emblème manifestant la reconnaissance d’un culte ou marquant une préférence religieuse dans un emplacement public”. 

Érigée en 1945

La commune doit donc procéder à l’enlèvement de la statue dans un délai de six mois. Celle-ci avait été érigée en 1945 par une famille en reconnaissance à la Vierge Marie, suite au retour d’un père et de son fils sains et saufs, après la Seconde Guerre mondiale. Initialement installée dans un jardin privé, elle avait ensuite été léguée par la famille à la commune, en 1983. Suite à un accident de voiture en 2020, la statue avait été réparée aux frais de la commune, générant la polémique. Une pétition de près de 20.000 signatures pour empêcher ce déboulonnage n’avait cependant rien changé. Le maire de la commune, Jean Paul Héraudeau, qui s’oppose à un tel retrait, a affirmé que cette affaire serait portée devant le Conseil d’État.

Tags:
JusticeLaïcitéVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement