Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Sainte Véronique
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Alice, Timothée, Joseph… tous vont aux funérailles de Benoît XVI

People wait in line to see the body of Pope Emeritus Benedict XVI

Antoine Mekary | ALETEIA

Mathilde de Robien - publié le 04/01/23

Ils sont jeunes, Français, admirateurs de Benoît XVI et se rendent à Rome pour les funérailles du pape émérite ce jeudi 5 janvier 2023. Témoignages.

« Un aller-retour à Rome pour l’enterrement de Benoît XVI ? Ce serait une folie ! », s’exclame Philippine, 24 ans, devant une amie consacrée engagée dans la communauté de Notre-Dame de Vie, où elle suivait une retraite du Nouvel An à Venasque (Vaucluse). Tentée par l’idée de se rendre place Saint-Pierre pour rendre un dernier hommage à Benoît XVI mais hésitante face à la folie de cette éventualité, elle se laisse finalement convaincre par les paroles de son amie, qui s’était elle-même rendue aux funérailles de Jean Paul II le 8 avril 2005 : « Jean Paul II avait fait des folies pour nous, je pouvais bien en faire une pour lui ! ». Ne s’apprêtant à reprendre ses études de droit qu’en février, Philippine a donc pris ses billets d’avion pour un aller-retour express à Rome.

Pour Joseph et Odile, couple de trentenaires parents de quatre enfants en bas âge et habitant Saint-Lager, petit village du Beaujolais, la question de se rendre aux obsèques de Benoît XVI s’est posée dès l’annonce de sa mort. Pour des raisons pratiques, Joseph s’apprête à y aller seul finalement, en communion de pensée avec son épouse. Ce chef d’entreprise, gérant d’une agence de communication et âgé de 36 ans, compte rallier Rome en voiture avec des amis : « Benoît XVI a tant fait pour nous ! Je me dis que c’est le moment de se laisser bousculer, et de témoigner de notre foi devant le monde », confie-t-il à Aleteia.

Certaines paroisses ont également organisé des covoiturages. C’est le cas à Villefranche-sur-Saône et à Belleville (Rhône), d’où partent ce mercredi 4 janvier une vingtaine de paroissiens désireux de participer aux obsèques de Benoît XVI. Un aller-retour sur deux jours auquel prend part le père Thimothée Besson, 32 ans, vicaire à la paroisse Sainte Anne des Calades à Villefranche. Une initiative lancée avec d’autres prêtres récemment ordonnés, suite à une discussion sur WhatsApp au lendemain du décès du pape émérite. « J’étais sûr que certains jeunes seraient prêts à faire le voyage! Il suffisait de trouver des voitures! », explique le jeune prêtre.

Admirateurs de Benoît XVI

« Benoît XVI, c’est le Pape de nos années de séminaire », confie encore le père Thimothée Besson, ordonné prêtre en 2020 après 10 ans de formation. « Nous nous sommes intéressés de près à ses écrits, cela crée un attachement. Pour moi, Benoît XVI est un saint homme, d’une grande douceur et plein d’humilité, et je crois que des grâces seront données lors de son enterrement, comme lors de tout pèlerinage ».

« Je me sens proche de lui, c’est un pape qui m’a beaucoup marqué », confie pour sa part Joseph. Il a vu Benoît XVI aux JMJ de Cologne (2005) puis de Madrid (2011), ainsi qu’à Paris en 2008. « J’ai été touché par son message, par sa recherche de la vérité, par son courage aussi, car à plusieurs reprises, il a été incompris mais n’a pas faibli. La plus belle illustration en a été ce geste, aux JMJ de Madrid, de rester debout sous la tempête alors que son équipe lui intimait de partir pour se mettre à l’abri. Il a choisi de rester avec les jeunes. Pour moi, c’est un magnifique exemple. »

Porteurs d’intentions de prière

Ils partent pour rendre hommage à ce Pape attachant qui leur était cher, mais aussi pour lui confier des intentions de prière particulières. Alice, 24 ans, étudiante en droit, sera elle aussi présente place Saint-Pierre ce jeudi 5 janvier, avec un petit groupe issu de sa paroisse : « Benoît XVI a su parler aux jeunes catholiques français. Sa position, notamment sur les différentes formes de liturgie, était juste, inspirante, c’est pourquoi j’ai à cœur de me rendre à ses funérailles afin de lui demander qu’il intercède pour l’Eglise et pour les jeunes de demain ».

Quant à Philippine, elle s’est toujours sentie proche de Benoît XVI. En raison de son caractère contemplatif, qu’elle partage, et de la puissance de ses textes sur les vertus théologales. « J’ai lu ses encycliques et suis toujours bouleversée par la puissance et la lumière qui en émanent. » Faisant partie d’un groupe de jeunes engagés à Notre-Dame de Vie, elle part à Rome unie aux autres par la prière. « Dès que j’ai dit que je partais aux obsèques de Benoît XVI, on m’a confié beaucoup d’intentions de prière. » Puisse Benoît XVI intercéder auprès du Père pour toutes les intentions qui lui seront confiées ce jour-là.

Tags:
enterrementPape Benoît XVIRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement