Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Sainte Kateri Tekakwitha
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Qui sont les cinq candidats retenus pour le futur mobilier liturgique de Notre-Dame ?

notre-de-paris-inside.jpg

Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 03/01/23

L'archevêque de Paris Mgr Ulrich a invité cinq artistes et designers à lui présenter leurs projets pour la réalisation du futur mobilier liturgique de Notre-dame de Paris.

Une journée idéale pour présenter les cinq lauréats de la première phase de consultation pour le futur mobilier liturgique de Notre-Dame de Paris. C’est ce 3 janvier, fête de Sainte-Geneviève, patronne du diocèse de Paris, que Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris, a invité cinq artistes et designers à lui présenter leurs projet d’ici la fin du mois de mai 2023 avant une sélection définitive cet été. La première phase de consultation portait sur les cinq éléments essentiels du futur mobilier liturgique de la cathédrale : l’autel, l’ambon, la cathèdre, le tabernacle et le baptistère.

Cinq artistes

Première retenue, Constance Guisset, designer. C’est elle qui conçoit actuellement les nouvelles assises de l’église Saint-Eustache à Paris. Un communiqué du diocèse souligne que “ses recherches trouvent des applications multiples en scénographie, design d’objets et vidéos. Elle s’attache à créer des objets fluides et légers qui sont pensés comme des activateurs d’imagination, dans un style qui met l’usage au coeur de la démarche.”

Parmi les autres artistes sélectionnés figure le duo Nicolas Alquin et Marc Alechinsky. Le premier est le père du second. Le premier est sculpteur tandis que le second est architecte et designer : “d’âges et de métiers différents mais complémentaires, insiste le communiqué du diocèse, ces deux concepteurs croisent leurs angles de visions pour la création d’œuvres spirituelles, dans un dialogue incessant entre l’héritage iconographique judéo-chrétien et l’influence des arts premiers sur l’art occidental contemporain.”

Troisième artiste sélectionné, Guillaume Bardet. Ancien résident de la Villa Médicis, il a signé récemment une imposante oeuvre au couvent dominicain Sainte-Marie de La Tourette. Les “réalisations de Guillaume Bardet portent la trace sensible de leur créateur, tout en atteignant un caractère hors du temps”, prévient le diocèse de Paris.

Pascal Convert, concepteur en 2003 d’une une œuvre en hommage aux fusillés du Mont Valérien et des vitraux de l’église Saint-Gildas-des-Bois (Loire-Atlantique) est aussi en lice. Il a notamment travaillé sur “le site des Bouddhas de Bâmiyân, ou encore en Arménie, sur la destruction d’œuvres archéologiques et artistiques majeures”.

La candidature de Laurent Grasso a également été retenue. Il fait actuellement l’objet d’une exposition monographique au Collège des Bernardins. “Son travail explore les notions de croyances et de rituels, souligne le diocèse de Paris, puisant dans cet infra mince qui lie le monde terrestre à celui des mystères qu’il tente de saisir, afin de révéler et de matérialiser l’invisible qui nous entoure.”

Tags:
Notre-Dame de Paris
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement