Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mai |
Saint Germain de Paris
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Chiara Amirante, la plénitude de la joie malgré les épreuves 

1chiara-amirante-e1553278856185.jpg

Capture YouTube

Aline Iaschine - publié le 02/01/23

Consacrée laïque italienne, Chiara Amirante est la fondatrice de Nuovi Orizzonti, une communauté qui compte six millions de membres dans 80 pays au service des plus démunis. Retour sur l’exemple lumineux d’une vie traversée par la joie du Christ.

Mais qui est Chiara Amirante ? Ce visage connu en Italie a été révélé en France en 2019 grâce à son livre Seul l’amour demeure – paru aux éditions de l’Emmanuel – qui retrace son histoire auprès des jeunes désespérés. Cette figure lumineuse, qui s’est laissée traverser par le Christ, cherche à transmettre le message de l’Évangile à des millions de jeunes et d’adultes. En 2004, Chiara est nommée par le pape Jean Paul II comme membre du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, et en 2012, avec le pape Benoît XVI, elle devient membre du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation. 

Dans un article du journal italien Corriere della Sera, Chiara raconte que ses parents étaient anticléricaux et agnostiques. Ils se sont convertis – comme saint Paul sur le chemin de Damas – lors d’une rencontre avec les Focolari où ils ont rencontré la fondatrice Chiara Lubich. En 1966, Chiara Amirante était encore dans le ventre de sa mère lorsqu’elle a été emmenée à la Basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome, et a été consacrée à la Vierge. À l’âge de 21 ans, elle se retrouve hospitalisée huit mois pour traiter une maladie rare – une uvéite avec syndrome de Behçet – qui lui fait perdre 8 dixièmes de sa vue et l’empêche de voir à un mètre de distance. Condamnée à la cécité, elle vit cette épreuve avec une paix et une joie miraculeuses. Pendant cette période difficile, une phrase de l’Évangile l’éclaire et la soutient particulièrement : “Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite” (Jn 15,11

Jésus a donné sa vie pour nous et nous a permis de ne pas sombrer dans le désespoir.

À partir de ce moment, lui vient le désir de partager cette grâce avec ceux qui ont perdu l’espoir : les drogués, les alcooliques, les délinquants, les prostituées… Elle prie donc le Seigneur de lui permettre de réaliser ce désir. Le lendemain matin, d’une manière mystérieuse pour ceux qui n’ont pas la foi – mais miraculeuse pour elle – elle est parfaitement guérie. Le médecin qui la suit l’invite à “allumer des cierges”, reconnaissant que cette guérison soudaine n’est pas scientifiquement explicable. Depuis, elle recouvre une vue de 11 dixièmes, meilleure qu’avant et supérieure à la normale. 

Peu de temps après, elle commence à se rendre à la gare Termini – le Bronx de Rome – pour aller dans les passages souterrains du métro, de 19 heures à 3 heures du matin. Elle-même reconnaît que ce fut “de manière un peu inconsciente”, car même Caritas interdisait à ses bénévoles d’y aller. Et voilà que cette jeune fille de bonne famille risque sa vie parmi des jeunes désespérés, animée par ce désir brûlant de partager cette joie spirituelle dont elle avait fait l’expérience pendant sa maladie. Elle souhaite leur annoncer que : “Jésus a donné sa vie pour nous et nous a permis de ne pas sombrer dans le désespoir”. 

Le secret pour demeurer dans la joie

En écoutant les cris de ces jeunes désespérés qui la suppliaient de les emmener “loin de cet enfer” et en priant, elle réalise que Dieu l’appelle à créer une communauté pour les accueillir. Soutenue par l’évêque Mgr Salvatore Boccaccio, elle fonde Nuovi Orizzonti (Nouveaux Horizons) en 1994. Aujourd’hui, presque 30 ans plus tard, la communauté est devenue une association internationale privée de fidèles, reconnue par le Saint-Siège. La vocation spécifique de ses membres est de témoigner de la joie du Christ ressuscité, en portant une attention particulière au mystère de la descente aux enfers de Jésus et de sa Résurrection. L’œuvre comprend 231 centres d’accueil et de formation et plus de 6 millions de membres dans 80 pays différents. “L’Amour est plus fort, l’Amour gagne. L’Amour fait des miracles parce que Dieu est Amour”, aime-t-elle répéter.  

Depuis lors, les épreuves et les maladies douloureuses n’ont pas manqué, et sa santé s’est à nouveau détériorée. Nombreux sont ceux qui lui demandent comment elle conserve cette joie – visible et palpable quand on la rencontre – malgré les croix, les maladies et les histoires dramatiques dont elle se charge chaque jour. “Je suis dans la joie car, malgré la maladie, je crois que tout ce que Dieu veut et permet, contribue à un bien plus grand”, explique-t-elle dans son livre. 

Sa confiance en Jésus lui permet de ne pas vivre seule ces nombreuses épreuves, mais de toutes les lui remettre, pour les rendre douces et légères. Dans son livre, elle partage plusieurs conseils pour avoir un cœur débordant de joie : avoir un esprit de service, demander la consolation de l’Esprit saint, consacrer du temps de qualité à la prière, se tourner vers Dieu en sachant qu’Il répondra à nos demandes, et demeurer toujours dans Son Amour. Elle conclut : “L’un des secrets pour rester dans la joie est d’avoir toujours un cœur rempli de gratitude, en gardant un regard contemplatif sur les choses et en sachant reconnaître tout ce que le Seigneur nous donne” !

Tags:
FoiItalieportrait
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement