Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Saint François de Sales, inspirateur des papes

Article réservé aux membres Aleteia Premium
x

Aurimages

Cyprien Viet - publié le 27/12/22

Le pape François doit publier ce jeudi 28 décembre une lettre apostolique sur saint François de Sales (1567-1622), à l’occasion du quatrième centenaire de la mort de cet évêque connu pour ses méthodes modernes d'évangélisation et de communication. L’occasion de revenir sur son lien particulier avec les papes.

Le contenu de cette future lettre apostolique du pontife argentin suscite la curiosité, car les références explicites du pape François à saint François de Sales ont été peu nombreuses jusqu’à présent. Il l’a toutefois mentionné lors de l’audience générale du 24 janvier 2018, jour de la mémoire liturgique de cet évêque et docteur de l’Église : « Que la figure de ce saint soit pour vous, les jeunes, un modèle de douceur; pour vous, les malades, un encouragement à offrir vos souffrances pour la cause de l’unité de l’Église du Christ; pour vous, les nouveaux époux, qu’il soit un exemple pour reconnaître dans votre vie de famille, le primat de Dieu et de son amour. »

Une filiation peut surtout être établie entre l’exhortation apostolique du pape François Gaudete et exsultate, mettant en valeur la sainteté ordinaire, et L’Introduction à la vie dévote, ouvrage phare de saint François de Sales, et demeuré très moderne malgré son titre désuet en apparence. « Un saint triste est un triste saint », écrivait ainsi cet évêque de Genève exilé à Annecy, dont la spiritualité a inspiré saint Jean Bosco – dont le nom des « Salésiens de Don Bosco » – mais avait aussi tissé les prémices de la « petite voie » portée par sainte Thérèse de Lisieux à la fin du XIXe siècle.

Béatifié dès 1661 par le pape Innocent X et canonisé en 1665 par le pape Alexandre VII – des délais exceptionnellement rapides pour l’époque –, saint François de Sales a été proclamé docteur de l’Église par Pie IX en 1877 et saint patron des journalistes par Pie XI en 1923. Il fut en effet le premier à utiliser l’imprimerie pour diffuser un journal catholique, alors que cet outil était beaucoup plus massivement utilisé par les protestants.

Paul VI appréciait particulièrement ce « maître de spiritualité » qu’il voyait comme un précurseur du Concile Vatican II, et même comme un saint « œcuménique ». Empêché durant 20 ans de prendre possession de sa cathédrale de Genève, il ne coupa jamais les ponts avec ses contradicteurs protestants, en poursuivant avec eux un dialogue ferme mais loyal. Lors de l’audience générale du 2 mars 2011 dédiée à saint François de Sales, Benoît XVI avait souligné salué la patience de ce docteur de l’Église, qui avait assumé « l’expérience, au-delà de la confrontation théologique nécessaire, de l’importance de la relation personnelle et de la charité ».

Cet évêque des montagnes avait su montrer le visage d’un réel humanisme chrétien, avec des valeurs fortes : « culture et courtoisie, liberté et tendresse, noblesse et solidarité. Il avait dans son aspect quelque chose de la majesté du paysage dans lequel il a vécu, conservant également sa simplicité et son naturel », relevait le pontife allemand. « Avec son style familier, avec des paraboles qui volent parfois sur les ailes de la poésie, il rappelle que l’homme porte inscrite en lui la nostalgie de Dieu et que ce n’est qu’en Lui que se trouve la vraie joie et sa réalisation la plus totale », insistait Benoît XVI.

Former des « pasteurs miséricordieux »

Le 23 novembre 2002, Jean Paul II avait publié une Lettre à l’occasion du 400e anniversaire de l’installation de saint François de Sales comme évêque de Genève, en 1602, à seulement 35 ans. Dans son message adressé aux membres de la famille spirituelle salésienne, mais aussi aux journalistes et aux écrivains, le pontife polonais remarquait alors que les écrits de saint François de Sales faisaient partie de « la littérature classique », au service de toute l’humanité.

Jean Paul II avait aussi relevé la préoccupation de saint François de former « des pasteurs miséricordieux, capables d’enseigner le mystère chrétien et de célébrer toujours plus dignement les sacrements de l’Eucharistie et de la réconciliation ». Il souhaitait ainsi faire comprendre à tous les chrétiens que « la pénitence est un moment de rencontre avec l’amour du Seigneur, qui accueille tous ceux qui viennent humblement demander pardon ». Des paroles à la tonalité proche de celle du pape François, qui a fait de la miséricorde une notion centrale de son pontificat, notamment lors de l’Année sainte 2015-2016.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
François de SalesSaintVatican
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement