Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 30 janvier |
Sainte Martine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria, Birmanie, Haïti… Une nouvelle année sanglante pour les chrétiens

massacre rdc

© JORKIM JOTHAM PITUWA / AFP

Massacres dans la plaine Savo, dans la région d'Ituri

Agnès Pinard Legry - publié le 22/12/22

L’année 2022 a été une nouvelle fois marquée par de nombreuses violences à l’égard des chrétiens. Au Nigeria, en Birmanie, au Mexique ou encore en Chine, les chrétiens ont payé le prix du sang pour avoir osé vivre leur foi.

Le prix du sang, c’est ce qu’ont payé de nombreux chrétiens à travers le monde cette année encore. Peu importe comment on les tourne, les chiffres sont accablants. 75% des personnes persécutées pour leur foi sont des chrétiens, indique l’Aide à l’Église en détresse (AED) dans son rapport sur la liberté religieuse dans le monde. Plus de 360 millions de chrétiens ont été « fortement persécutés et discriminés » en raison de leur foi dans le monde, assure de son côté l’ONG évangélique Portes ouvertes. Et ces persécutions revêtent de multiples formes, plus ou moins violentes, plus ou moins sanglantes.

Il y a par exemple eu cette année en Inde la volonté du gouvernement indien d’expulser du pays les Missionnaires de la Charité, congrégation fondée par Mère Teresa en 1950. Si elles ont finalement pu rester dans le pays, ce n’est pas le cas au Nicaragua. Daniel Ortega mène en effet une véritable chasse aux catholiques. Chasse qui s’est incarnée par l’expulsion du pays des missionnaires de la charité mais aussi par l’interdiction de processions et l’arrestations de prêtres et d’un évêque.

Tués parce que chrétiens

En Afghanistan, la situation vire à l’extermination systématique pour les chrétiens. Avec l’effondrement du gouvernement du pays, le retrait des troupes américaines et de l’Otan et l’arrivée au pouvoir des talibans en août 2021, la situation des chrétiens en Afghanistan est devenue encore pire qu’elle ne l’était. En mars 2022, les talibans ont interdit aux Afghans de quitter le pays alors qu’ils poursuivaient leur « opération de nettoyage » de porte-à-porte, à la recherche de personnes suspectées d’entretenir des relations avec les États-Unis et de celles, comme les chrétiens, accusées de ne pas respecter les obligations islamistes du régime taliban. 

Mais ces persécutions ont aussi été, en 2022, sanglantes. Tués parce que chrétiens, c’est la fin tragique qu’ont connu des prêtres, religieuses mais aussi de nombreux fidèles cette année. Voici les événements qui ont tout particulièrement assombris l’années 2022 :

Tags:
BirmanieMexiqueNigeriaPersécutions
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement