Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La prière nous protège. Mais de quoi ?

kobieta modli się wznosząc oczy ku górze

Billion Photos | Shutterstock

Peter Cameron - publié le 15/12/22

Notre "moi" possessif et dominateur agirait comme un train fou qui causerait des ravages s'il n'y avait rien pour l'arrêter.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Si nous nous sentons parfois submergés par les difficultés de la vie, c’est peut-être parce que nous ne faisons pas assez de place à la prière. En effet, comme le fait remarquer saint Jean Paul II : « La prière est aussi la révélation de cet abîme qu’est le cœur de l’homme : une profondeur qui vient de Dieu et que Dieu seul peut combler. » Nous ne pouvons donc combler cet abîme qu’en le remplissant par la prière.

Par sa définition même, la prière est destinée à nous protéger. Le Catéchisme de l’Église Catholique nous enseigne que la prière est « un combat contre notre “moi” possessif et dominateur » (n° 2730). Et cet ego dominateur agirait comme un train fou qui causerait des ravages s’il n’y avait rien pour l’arrêter. La prière nous protège des pires aspects de nous-mêmes, nous libérant pour devenir le véritable moi. Le serviteur de Dieu Romano Guardini disait : « Plus je m’abandonne profondément à Dieu, plus je le laisse pénétrer complètement dans mon être, plus il prend puissamment autorité sur moi, et plus je deviens moi-même. »

Sans la prière, ma vie se fragmente rapidement.

La prière dans la foi chrétienne renvoie à un fait incontestable : pour être moi-même, j’ai besoin de Quelqu’un d’autre. Sans la prière, ma vie se fragmente rapidement. C’est un constat que la science elle-même fait dans la nature : ainsi, la deuxième loi de la thermodynamique rappelle que tout système isolé a une tendance naturelle à dégénérer en un état plus désordonné. En d’autres termes, les choses, toutes seules, vont toujours de l’ordre au désordre. Ce qui empêche cela, c’est un pouvoir qui maintient l’ordre : « Le commandement d’adorer le seul Seigneur simplifie l’homme et le sauve d’une dispersion infinie » (CEC n°2114). 

Dans la prière, nous recevons une sécurité et une fortification intérieure qui nous dépassent. La prière transforme cette partie de notre vie qui nous pèse et nous écrase, et change la nature de notre pauvreté. Elle transforme ce besoin, cette carence, cette pauvreté en une dépendance à Quelqu’un d’autre, qui nous empêche de dériver et nous attache fermement à l’Amour. 

Découvrez aussi douze prières express des grands saints :

Tags:
épreuvesFoiPrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement