Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 février |
Saint Modeste
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

Les larmes du Pape devant le destin martyr du peuple ukrainien

POPE-FRANCIS-Immaculate-Conception-December-08-2022

Antoine Mekary | ALETEIA

Le pape François en sanglots le 8 décembre 2022 durant la traditionnelle visite à la statue de Marie place d'Espagne (Rome).

Denis Lensel - publié le 12/12/22

Ébranlé par la "cruauté de la guerre", le pape François n’a pu réprimer ses larmes en priant pour la paix en Ukraine. S’adressant à la Vierge Marie, il lui a demandé de protéger le peuple ukrainien : "Je dois te présenter encore la supplique des enfants, des personnes âgées, des pères et des mères, des jeunes de cette terre martyrisée qui souffre tellement."

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Au cours de la traditionnelle prière publique en l’honneur de la Vierge Marie pour la fête de l’Immaculée Conception, place d’Espagne à Rome, le pape François a pleuré en invoquant le sort tragique de l’Ukraine. L’Ukraine, cette nation atrocement amputée au siècle dernier par le fléau criminel du Holodomor de 1932-33, où Staline fit mourir de faim des millions de paysans en leur arrachant leur récolte. Aujourd’hui, l’Ukraine est vouée à une destruction systématique par la haine fratricide venue de Moscou, dans cette guerre abominable et absurde, véritable métastase du cancer stalinien.

La Jérusalem des Slaves

Le peuple ukrainien avait demandé son indépendance, en 1991, à l’heure de la chute du communisme, après la funeste catastrophe de Tchernobyl : voici qu’il semble condamné à nouveau à mourir, de froid ou de faim, en cet hiver 2022-2023 transformé en arme de guerre par Poutine. Kiev, la Ville Sainte du baptême du Prince Vladimir — la « Jérusalem des Slaves », comme le dit le philosophe chrétien Constantin Sigov — est atteinte par des frappes à la fois meurtrières et sacrilèges : ces bombardements ravagent des quartiers entiers autour de la vénérable basilique Sainte-Sophie, joyau des héritiers de Constantinople de rite byzantin-slave sur les rives du Dniepr.

Auprès de Marie, Mère du Christ Rédempteur, Marie qui se tenait jadis au pied de la Croix, les larmes du Pape ont coulé devant cette guerre. Cette guerre d’aujourd’hui où, en Ukraine, le sang de milliers de civils innocents, femmes, enfants et vieillards, continue à couler ici et là. Aux portes d’une Europe qui semblait avoir longtemps oublié ce que signifient le mot sacrifice et le mot martyre…

Découvrez aussi les pays consacrés au Cœur immaculé de Marie :

Tags:
Guerre en UkrainePape FrançoisVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement