Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 01 février |
Sainte Brigitte de Kildare
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Théophile, le magazine jeunesse qui ne parle que des belles choses

Theophile

ALETEIA I MR

Mathilde de Robien - publié le 08/12/22

Loin des magazines aux couleurs criardes, couverts de publicités et de QR codes, Théophile a fait le pari du beau. Cette nouvelle revue publiée par Magnificat incite les lecteurs de 7 à 12 ans à s’émerveiller devant la beauté de la Création. Et ça marche.

Insuffler du beau et de la joie. Voilà l’audacieuse ambition du magazine Théophile, petit nouveau dans le rayon de la presse jeunesse. Ce magazine de qualité, dont le numéro 0 est sorti cet été, est conçu par la revue Magnificat et s’adresse aux enfants de 7 à 12 ans. A travers des thèmes résolument positifs et une iconographie particulièrement soignée, il invite les enfants à s’émerveiller et à contempler le monde avec enthousiasme. 

Quel parent, à la lecture d’un magazine jeunesse, ne s’est pas fait la réflexion que les histoires ne volaient pas bien haut, que les illustrations étaient affreuses ou encore que le contenu s’avérait carrément subversif ? Néanmoins, parmi l’offre pléthorique des abonnements jeunesse, Théophile se démarque. « Enfin un beau magazine, qui allie des contenus riches, porteurs de sens, et un aspect ludique, qui s’inscrit facilement dans le quotidien des enfants », constate Ariane, mère de quatre enfants et professeur de français en région parisienne. « Le format est particulièrement soigné, les illustrations sont belles, nous ne sommes pas assaillis de publicités à chaque page! On sent qu’il y a derrière un vrai désir de partager ce qui est beau ».

Un maître-mot : le beau

Une impression nettement ressentie à l’ouverture du magazine, et confirmée par Dominique Pérot-Poussielgue, rédactrice en chef de Théophile : « C’est vraiment cette quête du beau qui distingue Théophile des autres magazines. On cherche à toucher à la fois les yeux et le cœur. Le beau se transmet à travers l’iconographie, soignée, et par l’information délivrée : les thématiques sont positives et veulent donner de l’élan au lecteur pour découvrir le monde ». Les premiers numéros étaient dédiés aux cathédrales, à la forêt, aux rois mages. Ceux à venir inviteront les jeunes lecteurs à découvrir le pain, les premiers chrétiens, les cinq sens, le soleil et la lune…

Autre élément qui différencie Théophile : l’approche monothématique. Quand d’autres magazines réservent quelques pages de la revue à un sujet, Théophile étudie un thème sous toutes les coutures : sous un aspect culturel, artistique, ludique… « L’intérêt est que chaque enfant y trouve son compte. Le fait d’avoir différentes entrées permet de toucher un large panel et d’intéresser aussi bien les 7 ans que les 12 ans », explique Dominique Pérot-Poussielgue. Un format plébiscité par Ariane: « Les textes sont de longueurs différentes, pour différents niveaux de lecture, il y a des jeux et des coloriages accessibles pour tous les âges, les contenus sont très didactiques. Je me rappelle le numéro sur les cathédrales, il était passionnant, même pour des adultes! ».

Un regard chrétien et culturel

Ni revue de catéchisme, ni documentaire scientifique, Théophile a une ligne éditoriale unique, et qui plaît. « D’un point de vue éditorial, Théophile comble un vide. Il offre un mix entre un regard chrétien et un regard culturel », souligne la rédactrice en chef. « Il manquait un magazine catholique ludique, ouvert sur le monde, pas uniquement centré sur la messe, l’Évangile ou les saints », abonde Ariane. Une ligne qui plaît aux enfants et aux parents : les trois premiers numéros ont déjà conquis plus de 5.000 abonnés. 

Si Théophile est profondément ancré dans une perspective chrétienne, il a d’abord pour ambition de conduire les enfants à s’émerveiller et contempler ce qui est bon et beau autour d’eux. De donner des clés pour voir la présence de Dieu dans la création mais aussi l’action positive de l’homme dans le monde. Une manière d’appréhender le monde qui transforme le quotidien. C’est en tout cas l’expérience faite par Ariane et ses enfants. Adeptes des balades en forêt, ils ont observé la nature d’une manière différente après avoir lu le numéro consacré aux arbres et à la forêt. « Avec ses reportages, ses jeux et ses idées de bricolage, Théophile nous a ouverts à la contemplation de la forêt », confie la mère de famille.

Pratique

Théophile est un magazine bimestriel. L’abonnement annuel comprend six numéros dont un grand hors-série d’été. Actuellement, une offre spéciale propose l’abonnement à 29 euros seulement, profitez-en!

En partenariat avec

magnificat-logo.jpg
Tags:
EnfantsLivres
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement