Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 07 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Non, les jeunes ne fuient pas l’engagement !

BENEVOLAT-JEUNE-SHUTTERSTOCK.jpg

Dmytro Zinkevych I Shutterstock

Agnès Pinard Legry - publié le 05/12/22

50% des jeunes aimeraient accorder plus de temps à une action humanitaire ou caritative dans un avenir proche, contre 26% dans la population générale, révèle une étude menée par l’Ifop pour l’Ordre de Malte et diffusée début décembre.

Être utile en donnant aux autres, c’est ce qui anime plus d’un jeune sur deux en France, révèle une étude menée par l’Ifop pour l’Ordre de Malte à l’occasion de la journée mondiale du bénévolat ce 5 décembre. 50% des jeunes aimeraient en effet accorder plus de temps à une action humanitaire ou caritative dans un avenir proche (contre 26% dans la population générale) et 52% participent à une activité d’une structure associative (contre 43% dans la population générale). 59% des jeunes invoquent le souhait « d’être utile en donnant aux autres » comme la première raison pour laquelle ils souhaitent s’investir.

Les modes d’engagement les plus efficaces à leurs yeux sont d’abord donner de son temps à une assocation (69%), rejoindre une association (65%) et donner de l’argent à une association (62%). Mais le frein dominant à un engagement association demeure, pour 65% d’entre eux, le manque de temps (contre 46% pour la population dans son ensemble).

« 16% des bénévoles qui s’engagent auprès de l’Ordre de Malte France ont entre 18 et 35 ans, et tous nous disent combien leur engagement compte », explique pour l’occasion le président de l’Ordre de Malte France, Cédric Chalret du Rieu. « Aidons-les à rester investis, même après leur entrée dans une vie professionnelle dense. Alors que, plus que jamais, la société française a besoin de renforcer ses liens et de se montrer solidaire, le bénévolat dans notre pays est très mal valorisé. »

Tags:
benevolatengagementJeunesOrdre de Malte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement