Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Combien d’anges y a-t-il réellement ?

STATUA DI ANGELO

Zwiebackesser|Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 04/12/22

Mais en fait, combien y a-t-il d’anges ? Certains diraient : une étrange question. Pourtant, les anges ont une place fondamentale dans le christianisme. Alors, de quel nombre s’agit-il vraiment ? Explication.

Tenter de répondre à la question sur le nombre d’anges peut surprendre. Pourtant cette interrogation a longuement retenu l’attention des Pères et des docteurs de l’Eglise. Quand on se lance dans les recherches, quelques réponses se dessinent notamment dans la Bible et dans les écrits des grands saints. Les Ecritures mettent en scène d’immenses « armées du Seigneur ». Dans une vision, le prophète Daniel voit l’Éternel accompagné et servi par des millions d’esprits célestes :

« Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. » (Dn 7, 10).

Quand, au soir du Jeudi saint, le Christ ordonne à Pierre de remettre son glaive et son fourreau, il fait référence aux douze légions d’anges :

« Crois-tu que je ne puisse pas faire appel à mon Père ? Il mettrait aussitôt à ma disposition plus de douze légions d’anges. » (Mt, 26,53)

Comme le précise Anne Bernet dans son ouvrage Enquête sur les anges (Artège) saint Jérôme aurait estimé à quelque soixante-douze mille anges les secours en question. Bien sûr, il s’agit de chiffres symboliques qui figurent l’incalculable. Cependant, avec cette précision de saint Grégoire le Grand : il s’agit du « nombre fini aux yeux de Dieu, mais infini aux yeux de l’homme ».

La multiplication du chef-d’œuvre de Dieu

Surnommé le « docteur angélique », saint Thomas d’Aquin a laissé une pensée théologique lumineuse sur les anges, des tuteurs personnels, comme il les décrit dans sa Somme théologique. Il y explique leur multitude par quelques arguments. Pour lui, il y trois grands types de créatures. En premier lieu, celles du cosmos : les créatures matérielles. Viennent ensuite les anges : les créatures spirituelles. Enfin l’homme, qui est à la croisée des deux. Si l’existence des anges est pour lui une évidence, saint Thomas avance que sans les créatures spirituelles, la création ne serait pas complète. Les anges étant des créatures parfaites, et que c’est dans la perfection que Dieu se complaît, il s’est donc plu à « multiplier son chef-d’œuvre et à faire bien plus d’anges que de créatures matérielles ou matérielles et spirituelles à la fois ».

Les grands mystiques, soulignent dans leurs récits « d’innombrables troupes flamboyantes ».

Un autre argument clé du maître dominicain touche à la justice divine. Celle-ci ne « saurait admettre que le nombre des maudits soit plus grand que celui des élus prévoyant à la fois la défection des démons et la perte des hommes qu’ils entraîneraient à leur suite en enfer », explique Anne Bernet. D’autres saints, en particuliers les grands mystiques, soulignent dans leurs récits « d’innombrables troupes flamboyantes ». Padre Pio affirme même que « ce qui nous semble vide est en réalité rempli d’anges ».

Neuf chœurs angéliques

Malgré le grand nombre d’anges, celui-ci ne provoque nullement la confusion entre eux, comme cela arrive souvent chez les êtres humains. Au contraire, le plus grand ordre prévaut. Dieu, pour qui la multitude angélique est une gloire, a établi une admirable harmonie. Il existe neuf chœurs d’esprits célestes. Ils sont divisés en trois hiérarchies, chacune d’elles étant subdivisée en trois ordres distincts. La première hiérarchie comprend les séraphins, les chérubins et les trônes ; la deuxième hiérarchie comprend les dominations, les puissances et les vertus ; et la troisième hiérarchie comprend les supérieurs, les archanges et les anges.

Chaque chœur se distingue des autres par son ministère particulier et par le degré d’excellence et de grâce qui lui est propre.

Si les Écritures ne mentionnent pas l’ordre de leur dignité, et si tous les Pères de l’Église n’ont pas adopté une classification uniforme des chœurs célestes, les théologiens sont unanimes à les classer dans l’ordre précité, ce à quoi l’Église souscrit. Chaque chœur se distingue des autres par son ministère particulier et par le degré d’excellence et de grâce qui lui est propre. La vocation première des chœurs est de manifester la splendeur de l’Etre de Dieu, leur mission fondamentale est de conduire les hommes au Ciel, de préparer la rencontre de leurs âmes avec Dieu. Ces innombrables gardiens de l’ordre, intelligents et libres messagers entre Dieu et les hommes, protègent et prient pour les hommes, ils encouragent les âmes vers la sainteté.

Découvrez aussi les douze pensées des grands saints sur les anges gardiens :

Tags:
Anges
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement