Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 08 février |
Sainte Joséphine Bakhita
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Déjà 450 victimes d’abus reconnues dans les congrégations

abus sexuels

Lilian Cazabet / Hans © Lucas / Hans Lucas via AFP

Agnès Pinard Legry - publié le 02/12/22

La Commission reconnaissance et réparation (CRR) a reconnu et accompagné 450 victimes de violences sexuelles commises dans des congrégations religieuses, selon des chiffres publiés ce jeudi 1er décembre par cette instance après un an de fonctionnement.

450 victimes de violences sexuelles commises dans des congrégations catholiques ont été reconnues et sont accompagnées par la Commission reconnaissance et réparation (CRR) depuis sa création il y a près d’un an, a annoncé l’instance ce jeudi 1er décembre. La CRR, qui a pour mission d’enregistrer les demandes de réparations, financières ou non, de victimes d’agresseurs au sein d’instituts religieux ou de congrégations, a été créée à la suite de la publication du rapport de la Ciase.

Qui sont ces victimes ? 85% d’entre elles étaient mineures au moment des faits dénoncés. Les victimes mineures sont à 70 % des hommes, tandis que les majeures en situation de vulnérabilité sont aux deux-tiers des femmes. Les agressions ont majoritairement eu lieu entre les années 1960 à 1980.

Le travail de la commission est clé dans le parcours de reconstruction d’une victime d’abus sexuels.

« Le travail de la Commission Reconnaissance et Réparation est clé dans le parcours de reconstruction d’une victime d’abus sexuels », a expliqué à cette occasion Antoine Garapon, président de la CRR. « Elle joue un rôle important aussi pour alerter les congrégations religieuses, leur faire prendre conscience de leurs responsabilités et les amener à mettre en place des dispositifs efficaces de prévention de ces abus, jusqu’à revoir dans certains cas leur gouvernance et leur fonctionnement. »

Tags:
Abus sexuelsCiase
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement