Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 06 février |
Saint Gaston
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

15 conseils pour connaître la joie au quotidien

WDZIĘCZNOŚĆ

Rido | Shutterstock

Gelsomino Del Guercio - publié le 29/11/22

"Ayez le courage d’être heureux", invite le pape François dans son ouvrage "Ti voglio felice" (“Je te veux heureux”) publié aux éditions italiennes Pienogiorno en 2019. Il livre quinze conseils pour connaître la joie au quotidien.

Pas facile d’être heureux au quotidien ! Le pape François montre pourtant qu’il est possible de connaître la joie dans la vie de tous les jours. En proposant 15 conseils pour être plus heureux dans son livre Ti voglio felice (“Je te veux heureux”) publié en 2019 aux éditions Pienogiorno, le Pape rappelle que les chrétiens sont appelés à vivre dans la joie.

1Lire à l’intérieur de soi-même

Et si c’était dans le livre de sa propre vie que se trouve ce que l’on cherche souvent ailleurs en vain ? Saint Augustin l’avait compris : « Revenez à vous-même. Dans l’homme intérieur habite la vérité. » C’est une invitation à revenir sur son expérience vécue, à regarder le chemin parcouru afin de trouver la sérénité.  

2Se rappeler que Dieu a fait chacun unique

enfant faisant un coeur avec ses mains

Chacun est unique aux yeux de Dieu : nous ne sommes pas faits en série, nous sommes libres et nous sommes appelés à vivre une histoire d’amour avec Lui. Chaque être humain est dans le monde pour aimer les autres d’une façon spéciale et pour se sentir aimé dans son unicité. 

3Faire ressortir sa beauté

Il ne s’agit pas là de suivre les modes et de tomber amoureux de sa propre image, comme Narcisse, ni de finir défiguré comme Dorian Gray. Se mettre en valeur, c’est faire ressortir la beauté qui ne s’estompe jamais parce qu’elle est le reflet de la beauté divine. Dieu étant bon, vrai et beau, l’esthétisme est l’un des moyens privilégiés pour l’atteindre.

4 Apprendre à rire de soi-même

HAIR, SMILE, LAUGHING

Non pas comme les narcissiques qui passent leur temps à se contempler dans le miroir, s’y regarder de temps en temps et surtout savoir en rire peut faire beaucoup de bien. Rire de soi-même est une très bonne thérapie pour éviter les complexes et être heureux.

5Ne pas se précipiter

Nos désirs et nos résolutions nous poussent souvent à avancer, à marcher sans jamais se sentir « arrivé ». Attention à ne pas s’isoler du monde en s’enfermant dans sa chambre, à l’image d’un Peter Pan qui refuserait de grandir, mais trouver un équilibre sain en restant toujours disponible et courageux.

6Apprendre à pardonner

Chacun réalise parfois qu’il n’est pas toujours le père ou la mère, le frère ou la sœur, l’ami qu’il devrait être. C’est justement parce que nul n’est parfait que chacun a besoin de la miséricorde. Apprendre à pardonner son prochain, c’est aussi accepter qu’il pardonne en retour : chacun commet des fautes, et c’est ensemble que l’on peut se délivrer du péché.

7Apprendre à déceler la tristesse

Aujourd’hui, la tristesse est souvent considérée comme un mal à éviter à tout prix. Au contraire, savoir l’identifier permet parfois de mieux la prévenir et l’accompagner. Savoir reconnaître la tristesse et l’accepter invite à explorer des paysages riches et fertiles, précisément ce que la fugacité et l’évasion ne permettent pas.

8Rêver grand

shutterstock_1765397426.jpg

Ne pas se contenter de ses devoirs, ni rétrécir ses horizons. Le Seigneur veut au contraire que chacun court vers des objectifs élevés, avec joie et audace. L’être humain n’est pas fait pour rêver seulement de vacances ou de week-ends mais pour réaliser les projets que Dieu a pour lui.

9Ne pas écouter les vendeurs d’illusions

C’est une chose de rêver, c’en est une autre de baigner dans des illusions. Personne n’est appelé à écouter ceux qui vendent du rêve et du bonheur facile, il ne s’agit pas du vrai bonheur. Il ne faut pas faire confiance à ces manipulateurs, car chacun a été créé pour une plus grande joie.

10Aller à contre-courant

Dans la culture du provisoire et du relatif, beaucoup prêchent que l’important est de « profiter » de l’instant. À quoi bon s’engager, faire des choix définitifs ? Après tout, on ne sait pas ce que demain nous réserve ! Non, le Pape demande aux chrétiens de se rebeller contre cette culture qui, au fond, croit qu’ils sont incapables de prendre des responsabilités. 

11Prendre des risques

Ne pas observer la vie depuis son balcon ni confondre le bonheur avec un canapé ! Mais laisser plutôt ses rêves s’épanouir en prenant des décisions. Oui, faire un choix, c’est prendre un risque ! Mais personne ne doit regarder le monde avec une âme anesthésiée, ou paralysé par la peur. Le pape François rappelle que tous sont invités à vivre et à s’offrir le meilleur de ce que la vie propose.

12Marcher avec les autres

Marcher seul, c’est ennuyeux. Marcher en communauté, avec des amis, ceux qui nous aime, cela aide à atteindre l’objectif. Marcher ensemble, c’est avoir l’assurance de se relever en cas de chute, et permet de combattre la peur de l’échec.

13Vivre la charité

HOMELESS-POOR-CHARITY-shutterstock_1242932644.jpg

Ne pas vivre la gratuité fraternelle, c’est faire de son existence un commerce frénétique, mesurant toujours ce qui est donné puis reçu en retour. Dieu, lui, donne gratuitement, au point qu’il aide même ceux qui ne sont pas fidèles, et « fait lever son soleil sur les mauvais et les bons » (Mt 5, 45). Chacun ayant reçu la vie gratuitement, il peut donc tout donner sans rien attendre en retour.

14Regarder au-delà des ténèbres

Faire l’effort d’avoir des yeux brillants même dans l’obscurité, ne pas cesser de chercher la lumière au milieu des ténèbres, portés dans nos cœurs ou visibles autour de nous. Avoir le courage de lever les yeux permet de surmonter la tentation de se morfondre et de sombrer dans le désespoir.

15Se rappeler que l’on est destiné au meilleur

Dieu veut le meilleur pour nous : le bonheur. Il ne fixe pas de limites, ne demande pas d’intérêts. En envoyant Jésus aux hommes, il n’y avait pas de place pour les arrière-pensées ou pour les prétentions. Le bonheur donné à tous et qui remplit les cœurs est plein et désintéressé. Personne n’est destiné  à une joie édulcorée, mais à une joie qui renouvelle.

Tags:
bonheurPape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement