Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 06 février |
Saint Gaston
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Klaudia, ancien mannequin de charme : « Aujourd’hui Dieu me donne tout ce dont j’ai besoin »

Klaudia Tolloczko

avec la permission de Klaudia Tolloczko

Katarzyna Szkarpetowska - publié le 27/11/22

Mannequin de charme polonaise, Klaudia Tolloczko est devenue connue en quelques années à peine. Mais l’épreuve de la maladie qui avait stoppé ses ambitions, a provoqué un véritable déclic intérieur : Klaudia a découvert Dieu.

Le récit de Klaudia Tolloczko, ancien mannequin de charme, montre que chaque conversion spirituelle est une histoire unique. Unique par la façon dont Dieu s’est approchée de la jeune femme et la manière dont cette dernière s’est engagée dans une nouvelle vie laissant tout derrière elle.

Klaudia tombe dans le mannequinat un peu par hasard. Collégienne de seize ans, elle se laisse convaincre  par des amis de tenter sa chance en tant que mannequin. Elle décide de participer à une première séance de photos, puis à une autre. Ensuite, tout s’accélère. Les propositions se suivent et elles sont en plus très bien payées. Parmi celles-ci, des photos de nu : le physique de Klaudia correspond aux canons des photos sexy. À vingt ans Klaudia devient un mannequin de charme connu, elle est suivie par près d’un demi-million de fans sur son compte Instagram.

była modelka Klaudia Tołłoczko
L’ancien mannequin de charme, Klaudia Tolloczko.

Mais deux ans plus tard, elle tombe malade. « On m’a diagnostiqué une mycose systémique. L’épreuve de cette maladie m’a poussée à demander de l’aide à Dieu. Ce n’était pas encore une conversion, mais c’était juste le premier pas vers Lui », confie-t-elle à Aleteia. En lisant les Écritures, Klaudia découvre alors la parole de Dieu et à la même occasion le jeûne de Daniel, le régime tiré de la Bible. Elle décide de le suivre. Progressivement, par le biais du jeûne et de la prière, elle sent qu’elle guérit petit à petit. « Cela n’a pas été immédiat, c’était un long processus grâce auquel j’ai eu le temps nécessaire pour pouvoir changer intérieurement », poursuit-elle.

J’étais plongé dans des péchés graves. Un jour, je me suis agenouillée en criant : « Esprit Saint, viens, j’ai besoin de toi dans ma vie. Sans ton aide, je ne pourrai pas me relever de mes chutes.

La maladie n’est pas la seule épreuve qui amène Klaudia vers Dieu. « Peu de temps après que je sois tombée malade, mon oncle, qui était pour moi comme un frère, est mort subitement. Il s’est simplement endormi et ne s’est jamais réveillé : c’était un arrêt cardiaque. Sa mort m’a ébranlé. Lors de son enterrement, bouleversée, j’ai vu ma vie entière défiler devant mes yeux. Je vous assure, elle ne ressemblait pas à celle d’un chrétien converti… J’étais plongé dans des péchés graves. C’est à ce moment-là que je me suis agenouillée en criant intérieurement : « Esprit Saint, viens, j’ai besoin de toi dans ma vie. Sans ton aide, je ne pourrai pas me relever de mes chutes. Et il est venu changer ma vie radicalement », raconte-elle. Klaudia décide alors de se confesser. Sur quelques feuilles de papier, elle note les péchés commis au fil des ans. Il lui faut quelques feuilles pour tout lister. « Cette confession était le début d’une belle aventure avec Dieu », confie-t-elle.

Aujourd’hui, je me regarde de la façon dont Dieu me regarde, c’est-à-dire avec amour et acceptation. J’ai trouvé le Seigneur.

La jeune femme quitte son petit ami et tout le style de vie qui accompagnait sa vie de couple : un appartement de luxe, des voyages aux quatre coins du monde, beaucoup d’argent. « C’est derrière moi maintenant. J’ai compris que j’avais l’habitude de faire dépendre mon estime de moi de mon apparence et de l’opinion que les autres avaient de moi. J’avais besoin de savoir que j’étais attirante. Le mannequinat a nourri ma faim d’être acceptée. Aujourd’hui, je me regarde de la façon dont Dieu me regarde, c’est-à-dire avec amour et acceptation. J’ai trouvé le Seigneur. C’est la chose la plus importante pour moi. Dieu me donne tout ce dont j’ai besoin. Depuis trois ans, j’entends une voix dans mon cœur : « Suis-moi ». Mais comme je ne savais pas où aller, un jour, j’ai alors demandé : « Seigneur Jésus, que veux-tu dire ? La réponse est venue récemment, pendant l’adoration du Saint Sacrement. J’ai compris que ma vocation est d’évangéliser. Jésus veut que je parle de lui aux autres, aux croyants et aux non-croyants, aux sans-abri et aux prostituées. Mon désir le plus profond est de suivre ce chemin. C’est ma voie », conclut-elle.

Tags:
Conversionmode
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement