Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : La France et la Chine, deux approches restrictives de la liberté religieuse

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Chine-Franceshutterstock_1848066349

Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 23/11/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Mercredi 23 novembre 2022

1 – La France et la Chine, deux approches restrictives de la liberté religieuse
2 – L’Irlande se prépare à abandonner les dernières références catholiques dans sa Constitution
3 – Le retour des évêques allemands après la visite ad limina
4 – La cause de béatification du cardinal tessinois G. Agustoni ouverte à Leuca
5 – Quand le cardinal Tagle annonce à Caritas la nomination d’un commissaire

1La France et la Chine, deux approches restrictives de la liberté religieuse

Ueno Kagefumi, ancien ambassadeur du Japon près le Saint-Siège entre 2006 et 2010, a comparé le positionnement vis-à-vis des religions de la Chine, « un des régimes les plus athées dans le monde », à celui de la France, « le peuple le plus athée ou du moins le moins religieux » d’Europe occidentale. Dans une tribune publiée par le site catholique UCANews, il souligne deux points communs de ces pays à la culture politique pourtant distincte. D’abord, le souhait de nationaliser les religions de son pays : Xi Jinping insiste sur la sinisation des religions en Chine quand Emmanuel Macron a déclaré que l’islam en France devait être francisé.

Une nuance : en Chine, les religions doivent se soumettre au marxisme quand en France, elles doivent se soumettre « aux Lumières, caractérisées par une idéologie similairement anti-religieuse, quoique plus épurée et plus forte ». Le Japonais note aussi que la France impose des restrictions sur les signes religieux dans l’espace public au nom de la laïcité, notamment le voile islamique, comme c’est le cas en Chine quoique « plus durement et plus massivement ». En cela, note le diplomate, la France se distingue fortement de la vision plus libérale de la religion telle qu’on la retrouve au Royaume-Uni et aux États-Unis.

UCANews, anglais

2L’Irlande se prépare à abandonner les dernières références catholiques dans sa Constitution

Micheál Martin, le Taoiseach (premier ministre) irlandais, s’est engagé à organiser l’année prochaine un référendum sur les clauses de la Constitution nationale qui traitent de la maternité et du foyer. Dans le viseur du gouvernement se trouvent les articles 41.1 / 41.2 et 41.3.1. D’après First Things, avec la nouvelle formulation l’Irlande se dirigera vers « une constitution nettoyée de toutes les dispositions originales accordant une reconnaissance et une protection spéciales aux familles créées par le mariage d’un homme et d’une femme et dans lesquelles la femme joue un rôle distinctif au sein du foyer ». La constitution de 2023 présentera « un concept beaucoup plus large de la prestation de soins dans une multiplicité de contextes et de circonstances ». Les modifications de la constitution doivent être approuvées par un projet de loi parlementaire avant d’être soumises à la décision du peuple par référendum. Mais, note le média, les opposants au projet sont « très peu nombreux ».

Ce référendum verra donc l’une des dernières clauses « catholiques » céder et tomber. Après cela, d’autres articles pourraient être grignotés, ainsi que le serment présidentiel (qui commence par « En présence de Dieu tout-puissant » et se termine par « Que Dieu me dirige et me soutienne »). Et l’étape ultime de ce processus, prévoit First Things, sera probablement la suppression du préambule, qui débute ainsi : « Au nom de la Très Sainte Trinité, de laquelle émane toute autorité et à laquelle, en tant que fin ultime, doivent être référées toutes les actions des hommes et des États, Nous, le peuple d’Éire, Reconnaissant humblement toutes nos obligations envers notre Divin Seigneur, Jésus-Christ, qui a soutenu nos pères à travers des siècles d’épreuves… ». Ce sera alors « le dernier combat de l’Irlande catholique dans une guerre perdue depuis longtemps ». 

First Things, anglais. 

3ET AUSSI DANS LA PRESSE INTERNATIONALE…

Le retour des évêques allemands après la visite ad limina

Soulagés, pensifs ou reconnaissants, les évêques allemands reviennent sur leur visite à Rome et estiment que les entretiens donnent matière à réflexion.

Die Tagespost, allemand

La cause de béatification du cardinal tessinois G. Agustoni ouverte à Leuca

L’enquête diocésaine pour la cause de béatification du cardinal tessinois Gilberto Agustoni (1922-2017) a été ouverte le 19 novembre 2022, à Leuca, au sud de l’Italie. Entré à 27 ans au service du Vatican, il a fait toute sa carrière au service du Saint Siège, notamment comme conseiller pour la réforme de la liturgie lors du Concile Vatican II et préfet du tribunal de la Signature apostolique. 

Cath.ch, français

Quand le cardinal Tagle annonce à Caritas la nomination d’un commissaire

Le cardinal Tagle explique aux membres de Caritas Internationalis que la décision du pape appelle l’organisation à l’humilité et au discernement. 

Vatican News, italien

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Chineirlande
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement