Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 27 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : La dimension épiscopale de l’Église est-elle en péril ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
eveques-shutterstock_1564664017

Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 16/11/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Mercredi 16 novembre 2022

1 – La dimension épiscopale de l’Église est-elle en péril ?
2 – L’évêque de Den Bosch commente la visite ad limina des Hollandais
3 – Mgr Broglio, une figure conservatrice à la tête des évêques américains
4 – Églises au Liban: il faut « immédiatement » un président
5 – Bahreïn : la demande d’amnistie du Pape tombe pour l’heure dans l’oreille d’un sourd

1La dimension épiscopale de l’Église est-elle en péril ?

L’historien italien Massimo Faggioli, professeur d’université aux États-Unis, explique que l’Église catholique est en train de devenir « post-épiscopale ». « La situation découle de la chute précipitée des vocations. Nous avons encore des évêques, des prêtres et des diacres, bien sûr, mais il est impossible d’imaginer une Église dans laquelle il y aurait un prêtre pour chaque paroisse », explique-t-il, en remarquant par ailleurs une baisse notable du niveau de confiance des prêtres envers leurs évêques. « La crise post-conciliaire du sacerdoce et des ordres religieux n’est pas surprenante, étant donné le traitement superficiel que Vatican II et ses documents finaux ont réservé à ces ministères et à leur rôle dans l’Église », explique Massimo Faggioli.

Mais la crise de l’épiscopat est plus complexe à analyser. La revalorisation du corps épiscopal par le Concile, notamment à travers la mise en valeur de la collégialité épiscopale, n’a pas eu l’effet escompté. Il mentionne le malaise palpable notamment à travers « le nombre élevé de prêtres choisis pour devenir évêques mais qui refusent cette nomination ; le nombre d’évêques qui démissionnent pour cause d’épuisement professionnel ; ou encore les cas d’évêques discrètement écartés (et sans aucune transparence, surtout pour les victimes) par le Vatican à la suite d’accusations ou parce qu’ils ont été reconnus coupables d’abus ou de dissimulation ». Dans ce contexte, la synodalité prend acte de l’effacement progressif de l’évêque comme pivot du gouvernement de l’Église. Le Synode des évêques, créé par Paul VI en 1965 est en train de changer de nom pour devenir simplement « Synode » (pas de « des évêques ») et la synodalité est appelée à devenir un modèle de gouvernance partagée dans les organes ecclésiaux, impliquant notamment les laïcs et les femmes.

« Elle est appelée à combler le vide laissé par les évêques, un vide dans lequel d’autres voix et entités — dans les médias, dans les affaires, dans la politique — se sont engouffrées, et ce faisant, ont mis en danger la catholicité de l’Église », explique Massimo Faggioli.

Commonweal, anglais

2L’évêque de Den Bosch commente la visite ad limina des Hollandais

« La curie romaine, l’ensemble des départements qui assiste le Pape dans l’administration de l’Église, est au service des évêques, pas au-dessus de nous », a déclaré Mgr Gerard de Kort, évêque de Den Bosch, au quotidien protestant Nederlands Dagblad. Le Hollandais, qui revient d’une semaine de visite ad limina, y voit un « signe clair d’une synodalité croissante » impulsée par le pontife. Ce dernier, qui a reçu tous les évêques des Pays-Bas, a souligné l’importance d’un accompagnement pastoral dans leur ministère et dans la poursuite du synode. Celui-ci, leur a-t-il déclaré, est un processus spirituel à la « dimension parlementaire » mais pas un parlement. Il a invité à s’écouter mais aussi à prendre des temps de silence lors des sessions synodales. Mgr De Kort est aussi revenu sur le fait que l’université de Nimègue allait redevenir catholique, après un conflit avec les évêques hollandais. Impulsée par le Saint-Siège, cette réconciliation va passer la création d’un institut Laudato si’. 

Nederlands Dagblad, hollandais

3ET AUSSI DANS LA PRESSE INTERNATIONALE…

Mgr Broglio, une figure conservatrice à la tête des évêques américains

Mgr Timothy Broglio a été élu président de la Conférence épiscopale américaine le 15 novembre. Ancien secrétaire du cardinal Sodano dans les années 1990, il est archevêque aux forces armées américaines depuis près de quinze ans. Mgr Broglio fait partie des prélats américains ayant reproché au président Joe Biden ses positions morales sur l’avortement notamment. 

La Croix, français 

Églises au Liban: il faut « immédiatement » un président

Les responsables des Églises au Liban se sont réunis ces derniers jours et ont redit la priorité pour le parlement d’élire un président, après le départ de Michel Aoun. Dimanche, le patriarche maronite a aussi demandé une conférence internationale pour le pays, rapporte Terre Sainte Magazine

Terre Sainte, français

Bahreïn : la demande d’amnistie du pape tombe pour l’heure dans l’oreille d’un sourd

L’appel personnel que le pape François avait adressé au roi de Bahreïn lors de son récent voyage dans le Golfe, plaidant pour la libération d’un certain nombre de prisonniers politiques emprisonnés depuis 2011, tous appartenant au courant chiite, est pour l’instant resté sans effet. Le roi Khalifa n’a pas accédé à la demande papale, malgré les attentes.

Il Messaggero, italien

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Concile Vatican IIÉvêqueLibanpays bas
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement