Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 05 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Évêque émérite, Mgr Grallet reconnaît des « gestes déplacés »

MGR-JEAN-PIERRE-GRALLET-AFP-000_ARP1815183.jpg

FREDERICK FLORIN / AFP

Mgr Jean-Pierre Grallet, archevêque émérite de Strasbourg.

Agnès Pinard Legry - publié le 16/11/22

Dans un message rendu public ce mardi 16 novembre, Mgr Jean-Pierre Grallet, l’archevêque émérite de Strasbourg, reconnaît avoir eu "des gestes déplacés" envers une jeune femme majeure dans les années 1980. Des faits faisant l’objet d’enquête tant de la part de la justice pénale que de la part de la justice canonique.

« À la fin des années 1980, alors que j’étais religieux franciscain, j’ai eu des gestes déplacés envers une jeune femme majeure », a indiqué Mgr Jean-Pierre Grallet, évêque émérite de Strasbourg, dans un message rendu public ce mardi 16 novembre. Une enquête canonique est actuellement en cours et un signalement à la justice civile a été effectué.

Il précise dans sa déclaration publique remise au président de la Conférence des évêques de France (CEF) qu’il a appris durant l’été 2022 la déposition de cette femme et lui a « aussitôt écrit pour lui dire que j’avais failli et lui demander pardon ». « Je souhaite, par cette déclaration publique que je remets, contribuer à la démarche de vérité et assumer ma responsabilité », assure-t-il. « Je redis ici toute ma compassion à la personne victime et à sa famille », a réagi dans la foulée Mgr Luc Ravel, actuel archevêque de Strabsourg. « Je partage le choc et la peine de tous les prêtres et fidèles du diocèse, en particulier ceux qui ont pu connaître Mgr Jean-Pierre Grallet ou travailler avec lui. »

Onze évêques mis en cause

Mgr Éric de Moulins-Beaufort avait annoncé le 7 novembre à Lourdes qu’onze évêques avaient été mis en cause devant la justice civile ou la justice de l’Église pour des signalements de violences sexuelles. Mgr Jean-Pierre Grallet est l’un des trois évêques hors-fonctions qu’il a mentionnés.

Tags:
Abus sexuelsÉvêque
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement