Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi la découverte d’un monastère près de Dubaï est-elle si importante ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Monastere-chretien-Emirats

Twitter / وزارة الثقافة والشباب @UAEMCY

Site du monastère (Émirats arabes unis).

Manuella Affejee - publié le 07/11/22

La mise au jour récente des ruines d’un monastère chrétien du VIe siècle sur l’île d’Al-Siniyah, au large des Émirats arabes unis, pourrait aider à mieux comprendre l’histoire du christianisme dans le Golfe persique, avant la conquête islamique.

Les dunes de l’île d’Al-Siniyah, située dans l’émirat d’Oumm al Qaiwain, à une cinquantaine de kilomètres de la clinquante Dubaï, ont récemment révélé des vestiges archéologiques d’importance : ceux d’un monastère chrétien vieux de 1.400 ans. Des analyses au carbone 14 menés sur plusieurs échantillons ont en effet permis de dater les fondations de l’édifice entre les années 534 et 656, soit avant la propagation de l’islam dans la région. Rappelons que la première trouvaille de ce type a eu lieu en 1990, sur l’île de Sîr Banî Yâs, près de la frontière saoudienne.

Les images aériennes du site d’Al-Siniyah laissent imaginer l’organisation de ce qui apparaît comme un véritable complexe architectural : une église à nef unique dans laquelle se rassemblaient sans doute les fidèles, plusieurs salles contiguës abritant, semble-t-il, des fonts baptismaux ainsi qu’un four à pain – peut-être pour les besoins du culte. Les restes d’un autre bâtiment de quatre pièces avec cour intérieure sont également visibles ; il pourrait s’agir de la résidence du responsable du monastère – un père abbé ou un évêque. À proximité de l’église, se trouve encore un ensemble de constructions que les archéologues identifient à un village pré-islamique. 

Les fouilles, qui se poursuivent encore, ont été en partie parrainées par le ministère de la Culture émirati. Pour le professeur Timothy Power, qui y participe, cette découverte est d’autant plus fascinante qu’elle se rattache à un pan méconnu de l’histoire de cette région. Et elle corrobore déjà une certitude : ce « creuset de nations » que représente aujourd’hui la péninsule arabique était déjà une réalité il y a plus d’un millénaire.

La présence chrétienne en Arabie pré-islamique 

L’histoire du christianisme dans la presqu’île d’Arabie reste nimbée de zones d’ombre, que les sources littéraires et archéologiques s’efforcent d’éclaircir. Les premières traces de christianisation sont évoquées par des textes écrits – Origène ou Eusèbe de Césarée – à partir du IVe siècle ; l’annonce de l’Évangile est certainement le fait de missionnaires arrivés dans cette lointaine Provincia Arabia romaine. Rien, avant cette date, n’atteste d’une quelconque présence chrétienne. Toujours à en croire les textes, le christianisme y connait ensuite une période florissante et s’organise autour de plusieurs évêchés – 17 évêques auraient par exemple été présents au Concile de Chalcédoine en 451.

Les communautés se regroupaient essentiellement autour de deux pôles : l’Arabie du Nord-Est, où le christianisme semble avoir entièrement disparu vers le IXe siècle au profit de l’islamisation, et l’Arabie méridionale (Yémen actuel), où la présence chrétienne a résisté au moins jusqu’au XIIIe siècle, soit sept siècles après l’arrivée de l’islam. Des archéologues en mission dans cette zone depuis quelques années ont récemment retrouvé des inscriptions en arabe qui prouvent l’utilisation de cette langue par les chrétiens, outre le syriaque, dès le Ve siècle. Les découvertes se sont multipliées ces dernières années, que ce soit aux Émirats arabes unis ou en Arabie saoudite – jusqu’ici fermée aux missions étrangères. Les sols et les pierres commencent à parler et une chose est sûre: la péninsule arabique n’a pas fini de livrer tous les secrets de sa riche histoire pré-islamique. 

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Emirat arabes unisIslammonastere
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement