Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 27 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Mariage : les petits secrets d’un cortège réussi

mariage cortège

Philippe Lissac / GODONG

Claire de Campeau - publié le 03/11/22

Quels critères prendre compte pour choisir ses enfants d’honneur ? Quels sont ces petits détails auxquels il est bon de penser ? Témoignages.

Le cortège des enfants d’honneur accompagne la mariée depuis son entrée dans l’église jusqu’à sa sortie au bras de son nouvel époux. Les enfants d’honneur tiennent une place importante et sont généralement habillés avec soin, coordonnés les uns aux autres. Quels sont ces petits détails qui subliment un cortège? Aleteia a recueilli les témoignages de jeunes mariés qui nous livrent leurs secrets. 

Si Agathe avait prévu de jolies couleurs et de belles tenues pour son cortège, elle regrette d’avoir trop peu anticipé l’âge et le nombre des enfants : « Nous avions une nièce de neuf ans et deux enfants d’amis, un garçon et une fille, de cinq et trois ans. C’est un détail mais la différence de tailles des enfants était très marquée sur les photos, les deux plus jeunes ne se connaissaient pas et n’ont pas voulu se tenir la main, la plus âgée faisait la tête car elle se sentait à l’écart, la petite dernière voulait ses parents… Si c’était à refaire, nous choisirions des enfants qui si possible se connaissent un peu, quitte à les faire se rencontrer avant le jour J. »

Ni trop, ni pas assez. Ni trop âgé, ni trop jeune

Un nombre pair permet que les enfants se donnent la main et trouvent ainsi une contenance lorsqu’ils avancent jusqu’à l’autel. Une affinité entre les enfants, ou tout du moins une rencontre en amont, peut aider à ce que cela se passe bien le jour du mariage, notamment lors de la traditionnelle séance de photos.

Robes de cortège filles

L’âge est également un critère important : pour avoir des enfants souriants et à l’aise sans la présence de leurs parents, il peut être judicieux de ne pas choisir d’enfants trop jeunes, sauf si ces derniers connaissent bien les mariés et sont à l’aise avec eux ! Trois, cinq ou huit enfants : il n’y a pas de nombre idéal ni d’âge parfait, mais ces critères sont à considérer par les fiancés lors de leur choix. 

Donner du sens à son cortège

Colombe et Robert n’ont pas choisi leur cortège par hasard, bien au contraire. « Nous nous sommes mariés le 18 décembre à Sainte Anne d’Auray, confie la jeune femme. Notre cortège était sur le thème des costumes du son et lumière 1625… le mystère de Sainte Anne. Sainte Anne est apparue à Yvon Nicolazic en 1625 à Auray et nous jouons, ainsi que plusieurs neveux faisant partie du cortège, dans le spectacle qui lui est dédié. Aujourd’hui nous sommes installés dans le Morbihan et honorons sainte Anne quotidiennement ! » 

Si le lieu d’un mariage ne prête pas forcément à une telle symbolique, donner un sens à son cortège et y investir les enfants peut donner un élan au cortège. Leur faire apprendre et réciter par exemple une prière tous ensemble ou encore, leur donner un petit livret de messe spécialement conçu pour eux, peut les aider à investir pleinement leur rôle et permettre, dans le même temps, de les remercier d’avoir été présents auprès des mariés.

Adrien explique avoir fait le choix avec sa femme de ne prendre que leurs filleuls. « Ils étaient deux, âgés de 3 mois et 12 ans, nous avons également pris le fils d’un témoin dont nous étions très proches. Nous avons préféré un petit cortège mais dont la symbolique était importante pour nous plutôt qu’un grand cortège d’enfants que nous connaissions moins. »

Des enfants à accueillir comme les siens…  

Colombe et Robert ont choisi neuf de leurs neveux pour composer leur cortège de mariage. Ils ont souhaité privilégier leur famille et ils nous en expliquent la raison : « Jean Paul II, en venant à Sainte Anne d’Auray en 1996, nomme la famille comme “l’église domestique” et invite chacun d’entre nous à redécouvrir notre famille, notre foyer, comme premier lieu de conversion et d’évangélisation, donc en commençant par évangéliser nos enfants si Dieu le veut. C’est pourquoi nous tenions à ce que notre cortège soit composé strictement de nos neveux puisque cela été possible au niveau du nombre. » 

L’accueil des enfants d’honneur par les futurs mariés préfigure l’accueil des enfants désirés par le couple qui se marie.

Comme le rappelle très justement Bénédicte, « l’accueil des enfants d’honneur par les futurs mariés préfigure l’accueil des enfants désirés par le couple qui se marie ». Un enfant d’honneur a un rôle non négligeable lors de la cérémonie et ne sera que mieux impliqué s’il est accueilli avec joie et sympathie par les mariés et leur famille. Il est courant de prévoir pour eux un petit cadeau pour les remercier de leur venue, même symbolique (un coloriage religieux, un sachet de dragées, un petit livre…).

La tenue des enfants : comment la choisir ? 

Plusieurs choix s’offrent aux mariés pour le choix des tenues. Leur confection peut être confiée à une couturière. Elle peut également être l’occasion de donner à un parent ou un proche un rôle particulier dans la préparation du grand jour. Aurélia a confié cette mission à Mathilde, sa grande sœur, remplie de joie à l’annonce du mariage d’Aurélia et Christophe: « Mathilde a été très touchée par notre demande. Témoin de notre mariage, elle a accepté de préparer les tenues de tous les enfants d’honneur, de gérer les essayages, les retouches… La demande lui a fait très plaisir et son aide nous a été infiniment précieuse ! » 

La réalisation des tenues peut également être confiée à des ordres religieux. L’Artisanat Monastique propose ainsi des réalisations conçues dans une centaine de monastères et abbayes : l’occasion d’aider financièrement ces ordres tout en préparant son mariage ! Certaines enseignes proposent également de jolies tenues de cortège. 

Trois, six ou neuf enfants d’honneur, en bleu, en blanc ou en tissu liberty… Au regard de ces différents témoignages, chacun est très libre dans la conception de son cortège ! Il s’agit d’un choix à poser à deux. Le sens donné par les mariés à leur cortège aura sûrement bien plus de poids qu’un cortège élaboré par convention ou obligation familiale.

Découvrez, en images, les robes de cortège tendance en 2023 :

Tags:
EnfantsMariage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement