Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Au Brésil, l’Église espère la réconciliation après les élections

Article réservé aux membres Aleteia Premium
Luiz Inácio Lula da Silva

CAIO GUATELLI | AFP

Lula, le 30 octobre 2022.

La rédaction d'Aleteia - publié le 02/11/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Mercredi 2 novembre 2022

1 – Au Brésil, l’Église espère la réconciliation après les élections 
2 – Le cardinal Zuppi a célébré une cérémonie « tridentine »
3 – Il y a un besoin d’oecuménisme musulman, déclare le cardinal Fitzgerald
4 – Des paroissiens attaque la maison d’un prêtre après une homélie maladroite
5 – Le footballeur international italien Ciro Immobile témoigne de sa foi

1 Au Brésil, l’Église espère la réconciliation après les élections

« La campagne la plus féroce de l’histoire du Brésil. » C’est ainsi que le journaliste du média Crux décrit le processus électoral qui s’est achevé dimanche dernier avec l’élection du président Lula à la tête du Brésil. Au lendemain des résultats, alors même que les partisans du président sortant Jaïr Bolsonaro menaçaient de bloquer le pays, la Conférence nationale des évêques du Brésil a publié une déclaration appelant le peuple à se réconcilier et à rechercher le bien commun. « La conclusion des élections de 2022 nous appelle, plus encore, à la réconciliation, indispensable au nouveau cycle qui s’ouvre. Désormais, chacun, sans distinction, doit accompagner, exiger et encadrer ceux qui ont réussi dans les urnes. L’exercice de la citoyenneté ne s’arrête pas avec la fin du processus électoral », ont écrit les évêques brésiliens.  

Joint par Crux, Mgr Adriano Ciocca Casino, de São Félix, dans l’État du Mato Grosso, a estimé que « la plupart des électeurs de Bolsonaro ne sont pas fanatiques et une fois la poussière retombée, un dialogue sera possible ». Le clivage entre les deux leaders politiques est exacerbé dans sa région d’Amazonie, économiquement dominée par l’agro-industrie, qui compte beaucoup de partisans de Bolsonaro. L’évêque témoigne de la violence de la campagne durant laquelle un prêtre pro-Lula a par exemple reçu des insultes sur les réseaux sociaux.

Pour Mgr Roque Paloschi, archevêque de Porto Velho, dans l’État de Rondônia, le temps de la réconciliation a sonné, alors que des routes de sa région ont été bloquées par des manifestants pro-Bolsonaro à l’annonce des résultats. « Je crois que l’ordre prévaudra et que les gens seront plus calmes et accepteront le résultat des élections. Les catholiques doivent être sages et prudents, éviter l’agressivité et la vengeance », confie-t-il, invitant les chrétiens à se souvenir de la prière de saint François : « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix. »

Crux, anglais

2Le cardinal Zuppi a-t-il célébré une cérémonie « tridentine »

Bien que souvent rangé par certains commentateurs dans le camp des progressistes, le cardinal Zuppi, membre de la communauté Sant’Egidio et proche du Pape, a créé une petite surprise dans le milieu traditionaliste en acceptant de présider les vêpres du pèlerinage Summorum Pontificum le 28 octobre dernier. Ce pèlerinage, nommé d’après la lettre apostolique de Benoît XVI de 2007 qui autorisait la messe tridentine, a une portée plus contestataire depuis que François a publié le Motu proprio Traditionis custodes en 2021 qui revient sur l’ouverture permise par son prédécesseur. D’où la surprise de voir l’archevêque de Bologne, considéré par beaucoup comme l’homme de François au sein de l’Église en Italie depuis qu’il est devenu président de la Conférence des évêques d’Italie au printemps, apporter implicitement un soutien visible au mouvement traditionaliste.

Mais cette participation correspond au positionnement singulier du cardinal, souligne le vaticaniste Andrea Gagliarducci pour Catholic News Agency. En effet, ce dernier, bien qu’authentiquement aligné sur le pontife et obéissant, a jugé, dans son diocèse d’Émilie, que la communauté traditionaliste ne posait pas de problème et il a vite pris des dispositions pour qu’elle puisse continuer à exister tout en respectant les directives romaines. Une solution « pragmatique », juge le journaliste italien, qui le distingue d’autres cardinaux, prompts à adopter une ligne plus dure.

Catholic News Agency, anglais

3ET AUSSI DANS LA PRESSE INTERNATIONALE…

Il y a un besoin d’oecuménisme musulman, déclare le cardinal Fitzgerald

À la veille du voyage du pape François à Bahreïn, le cardinal anglais Michael Fitzgerald, ancien président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, discute de l’importance du dialogue avec les autres religions et de la spécificité du dialogue avec l’islam.

The Pillar, anglais

Des paroissiens attaque la maison d’un prêtre après une homélie maladroite

L’archevêché de Santiago appelle la communauté au dialogue après que des paroissiens ont lancé des pierres sur la maison de leur curé. Ils lui reproche d’avoir déclaré que la mort de leurs proches dans un naufrage était due à leur manque de foi.

Vida Nueva Digital, espagnol

Le footballeur international italien Ciro Immobile témoigne de sa foi

Ciro Immobile avait un rêve dans son cœur : devenir footballeur. Aujourd’hui, c’est un joueur de haut niveau, mais surtout un homme, un mari et un père de famille dont la vie est inspirée par les valeurs du sport et du christianisme.

Formiche, italien

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
BrésilÉlections
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement