Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Comment aider les âmes de ses proches défunts ?

cimetière

Anastazja Szubska I Shutterstock

Aline Iaschine - publié le 01/11/22

Messes, pèlerinages, indulgences… voici six actes concrets pour demander à Dieu de libérer les âmes de nos chers défunts.

Depuis les débuts du christianisme, l’Église a toujours encouragé les différentes formes de prière d’intercession pour ses proches disparus. Ces prières sont très utiles pour soulager et écourter leurs peines quand ils se trouvent au Purgatoire. Le Directoire sur la piété populaire et la liturgie (Vatican, 2001) précise : « Parmi ces prières, viennent en premier lieu la célébration du sacrifice eucharistique, puis d’autres expressions de piété, comme les prières, les aumônes, les œuvres de miséricorde, les indulgences en faveur des âmes des défunts. [n°251] ». Voici donc quelques idées pour venir en aide aux âmes des personnes qui nous ont quittés.

1prier pour les défunts

Le mois de novembre est considéré traditionnellement comme le mois des défunts. L’Église a d’ailleurs institué une fête pour eux le 2 novembre, où elle nous invite à prier, à visiter les cimetières et à orner de fleurs et de lumières les tombes. Parmi les prières les plus connues, l’Église propose de prier par exemple le De profundis (psaume 129) ou la formule abrégée du Requiem aeternam (« Le repos éternel »), mais toute prière dite avec le cœur est bien évidemment entendue par notre Père du Ciel. 

2FAIRE DIRE UNE MESSE

Rien n’est plus puissant que la sainte messe pour libérer les âmes du Purgatoire. Le 2 novembre, l’Église célèbre la sainte messe de manière particulière pour elles. Mais il est bien entendu possible de faire dire des messes pour nos proches disparus à tout moment de l’année ou de demander un trentain, c’est-à-dire une série de 30 messes consécutives. Appelé aussi messe grégorienne, c’est une pratique qui remonte au Moyen-âge, approuvée par une révélation divine reçue par saint Grégoire le Grand (VIe siècle). 

3FAIRE UN PÈLERINAGE

Pour prier pour les âmes du Purgatoire, vous pouvez aussi faire une démarche de pèlerinage dans n’importe quel sanctuaire de France ou du monde. Il existe par exemple, à 150 km de Paris, le sanctuaire de Notre-Dame de Montligeon (Orne) — confié aux prêtres de la communauté Saint-Martin — qui est considéré comme le centre mondial de prière pour les défunts. Chaque année, des milliers de pèlerins viennent se confier à Notre-Dame Libératrice afin d’intercéder pour les âmes des proches décédés et trouver la consolation du Ciel. 

4FAIRE L’AUMÔNE

Recommandé avec insistance dans la Bible, l’aumône a toujours revêtu une grande importance dans la tradition chrétienne. Par l’aumône, nous aidons matériellement les autres et nous attirons aussi la miséricorde de Dieu sur nous. Mais comme le disaient de nombreux saints, tels que saint Ambroise, saint Augustin, saint Grégoire le Grand ou encore le saint Curé d’Ars, l’aumône vient également en aide aux âmes du Purgatoire. En effet, si l’on pratique l’aumône en portant ce désir dans notre cœur, nous pouvons contribuer à hâter leur entrée au Ciel, en vertu de la communion des saints.

5ACCOMPLIR DES ŒUVRES DE MISÉRICORDE

Toute prière, sacrifice, acte de miséricorde accompli dans le secret, est un parfum agréable à Dieu : « la bonus odor Christi« . L’Église nous indique 7 œuvres de miséricorde corporelles et 7 œuvres spirituelles pour venir en aide aux autres en les conseillant, en les consolant, en pardonnant leurs offenses… Ces actions concrètes ont aussi une portée spirituelle et, par la communion des saints elles, bénéficient à l’Église tout entière : « puisque tous les croyants forment un seul corps, le bien des uns est communiqué aux autres » (CEC n°947). Ces actes peuvent donc aussi avoir une valeur pour les âmes du Purgatoire, quand nous formulons cette intention dans notre cœur, comme on le ferait pour une simple prière, un jeûne ou une messe.

6DEMANDER UNE INDULGENCE PLÉNIÈRE

Saviez-vous que du 1er au 8 novembre vous pouvez obtenir, chaque jour, une indulgence plénière pour les âmes des défunts ? Un cadeau du Ciel qu’il est possible de recevoir aux conditions habituelles et en accomplissant ces actes simples : le 2 novembre, il est demandé de visiter une église et de prier le Notre Père et le Credo, et du 1er au 8 novembre, de visiter un cimetière et de prier pour les défunts. Demander une indulgence plénière pour l’âme d’un être cher est un acte de charité extraordinaire. Alors pourquoi ne pas profiter de cette immense grâce pendant les vacances de la Toussaint ?

Tags:
âmedéfuntMortToussaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement