Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Quelles prières réciter au cimetière ?

cimetière

Anastazja Szubska I Shutterstock

Anna Ashkova - publié le 31/10/22

À la Toussaint et surtout le lendemain, jour de la commémoration des défunts, les Français sont nombreux à se rendre au cimetière autour des tombes de leurs proches. Des journées pour rendre hommage et prier.

À l’occasion de la Toussaint et de la commémoration des défunts, le 2 novembre, il est habituel de se rendre au cimetière pour faire mémoire des proches décédés. « C’est l’occasion pour les chrétiens d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ », explique à Aleteia père Marc Ketterer, délégué du diocèse de Nanterre pour la pastorale des funérailles. 

« Le cimetière est un « reposoir » où nous allons faire mémoire de ceux que nous aimons pour demander au Seigneur de nous faire expérimenter dans l’amour et dans la foi ce que vivent pour toujours ces personnes appelées à la vie éternelle. Dans ce lieu où tout est mort, nous annonçons la résurrection », poursuit-il. « On prie pour s’unir au Seigneur lui-même qui est ressuscité et qui donne les paroles et actes de la vie éternelle (Jn 6, 68). » À tous ceux qui se rendent le 2 novembre au cimetière, le père Marc Ketterer conseille de réciter la première lettre de saint apôtre Paul aux Thessaloniciens (4, 13-18) qui résume très bien cet accueil des défunts par le Seigneur mais aussi évoque l’appel à l’espérance en résurrection des morts. 

Le père Marc Ketterer revient également sur l’importance de la prière pour les morts : « La prière pour les morts nous aide personnellement dans notre deuil et dans notre peine. Mais cette prière nous oriente aussi vers Dieu car comme l’enseigne la tradition de l’Église, la mort n’est pas la fin de tout ». Il est là pour faire naitre dynamiser notre espérance.

Dans son ouvrage La Mort, le théologien Henri Bourgeois dit : « Les morts ont quelque chose à faire que Dieu leur donne comme une recréation d’eux-mêmes. Ils ont à assumer leur passé négatif mais aussi positif avec lucidité pacifiée et l’énergie spirituelle que Dieu leur communique ». En ce sens, « nous-mêmes, nous pouvons les confier par notre prière à l’amour miséricordieux de Dieu », indique père Marc Ketterer. Voici une courte sélection de prières à réciter au cimetière. Il est cependant à noter que la commémoration des défunts, le 2 novembre, n’est pas la seule journée dans l’année où nous prions pour les défunts. L’Église prie chaque jour pour eux. 

Le repos éternel

Donne-leur, Seigneur, le repos éternel
Et que brille sur eux la lumière de ta face.
Qu’ils reposent en paix.
Amen.

Requiem Aeternam

La tombe des hommes, signe d’espérance en la Résurrection

Seigneur Jésus-Christ, avant de ressusciter, tu as reposé trois jours en terre, 
et depuis ce jour-là, la tombe des hommes est devenue, pour les croyants, 
signe d’espérance en la Résurrection. 
Nous te prions, toi qui es la Résurrection et la Vie : 
donne aux morts de reposer en paix dans ce tombeau 
jusqu’au jour où tu les réveilleras, pour qu’ils voient, de leurs yeux, 
dans la clarté de ta face, la lumière sans déclin. 
Toi qui règnes pour les siècles des siècles. 
Amen

Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Nous serons unis par l’amour 

Là où je suis, vous êtes, vous aussi. 
Et là où vous êtes, je suis, moi aussi.
Nous sommes un corps.
Serions-nous séparés par un lieu,
nous serons unis par l’amour.
La mort elle-même ne peut rompre notre union.
Amen

Saint Jean Chrysostome

Nous te prions pour ceux qui nous ont quittés …

Seigneur, tu accueilles toute vraie prière
et tu entends même nos silences.
Nous te prions pour ceux qui nous ont quittés :
qu’ils trouvent auprès de toi la paix et la joie
avec tous ceux que tu appelles
à entrer dans ton Royaume.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Dans l’espérance chrétienne – célébration pour les défunts (ed. Mame)

Tags:
CimetièredéfuntPrièreToussaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement