Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le “chapelet des missions” pour rester en communion avec le monde

Young adult Catholic praying in church

SeventyFour | Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 15/10/22 - mis à jour le 03/08/23

Si, avec ses jolies couleurs, le "chapelet des missions" a de quoi attirer l’œil, chaque couleur possède une signification bien précise en lien avec la mission. Il sera le compagnon idéal de la Semaine missionnaire mondiale qui commence ce dimanche 16 octobre.

Voilà un chapelet que ne passera pas inaperçu et qui va s’avérer être le compagnon idéal de la Semaine missionnaire mondiale qui commence ce dimanche 16 octobre. Instaurée par le pape Pie XI en 1926, cette semaine a pour but d’appeler les fidèles à la prière et de les inviter à soutenir la mission des Églises locales dans le monde. L’occasion de prendre conscience de son importance et de s’y associer de différentes façons. Pourquoi ne pas prier pour les missions en récitant le “chapelet des missions” ? Découvrez sa puissance et quelques conseils pour bien le réciter.

1SON ASPECT

Doté de cinq couleurs vives, le “chapelet des missions” est tout à fait “traditionnel”  à la différence que ses couleurs représentent chacune un continent : le jaune pour l’Asie, le bleu pour l’Océanie, le blanc pour l’Europe, le rouge pour l’Amérique et enfin le vert pour l’Afrique. Appelé aussi le “chapelet missionnaire”, il comprend cinq dizaines de petits grains pour le Je vous salue Marie, précédées chacune d’un grain plus gros pour le Notre Père. Partant de l’un des grains plus gros, une branche terminale comporte trois petits grains Je vous salue Marie, un gros Notre Père et un crucifix.

CHAPELET MISSIONNAIRE

2SON HISTOIRE

C’est au milieu de XXe siècle que l’évêque américain, Mgr Fulton Sheen, a eu l’idée du “chapelet des missions”. Le pape Jean XXIII il était l’un de ses principaux dévots. Il le récitait tous les jours à travers le monde, consacrant une dizaine à chaque continent.

3POURQUOI LE PRIER ?

La réponse pourrait venir de Jean Paul II. Celui qu’on appelle parfois le premier “pape voyageur” incarnait parfaitement le “zèle missionnaire” en se déplaçant aux quatre coins du monde. Il a souligné dans son encyclique Redemptoris Missioque “la mission renforce la foi”. Symbole de l’Église chrétienne répartie à travers les continents et unie autour de la figure du Christ, le “chapelet des missions” combine deux aspects importants de l’Église : la prière et la mission. En le récitant, le fidèle est ainsi en communion avec les chrétiens du monde entier.

4COMMENT LE PRIER ?

S’il se récite comme un chapelet normal, les fidèles sont invités, à chaque dizaine, à porter une intention missionnaire pour chaque continent afin que les Églises sur place puissent poursuivre leur mission dans la paix :

Vert/Afrique

Nous prions pour les Églises d’Afrique et de Madagascar afin qu’elles proclament les paroles de la Vérité et de la Vie. Que le Seigneur aide leurs peuples à émerger de l’oppression, de l’exploitation et de la violence.

Rouge/Amérique

Nous prions pour les Églises d’Amérique afin qu’elles proclament les Béatitudes à temps et à contretemps. Que le Seigneur aide leurs peuples à s’engager de plus en plus en faveur de la justice et du partage équitable des biens.

Blanc/Europe

Nous prions pour les Églises d’Europe afin qu’en travaillant à l’unité, elles ouvrent de nouveaux chemins d’espérance et de paix. Que le Seigneur aide leurs peuples à ouvrir leurs frontières à tous les hommes et à toutes les femmes de bonne volonté.

Bleu/Océanie

Nous prions pour les Églises d’Océanie afin qu’elles fassent connaître Jésus et son message d’amour. Que le Seigneur aide leurs peuples à porter l’Évangile d’île en île avec un dynamisme missionnaire renouvelé.

Jaune/Asie

Nous prions pour les Églises d’Asie afin qu’elles soient ouvertes au dialogue interreligieux. Que le Seigneur aide leurs peuples à témoigner avec humilité et passion de l’Évangile de la vie.

5BRUCE SPRINGSTEEN ET LA VIERGE MARIE

Bruce Springsteen, légende américaine du rock avec 150 millions de disques vendus en un demi-siècle, a été élevée dans une foi catholique fervente : “Ma famille vivait à deux pas de l’église catholique et du couvent des religieuses Sainte-Rose-de-Lima. J’ai véritablement grandi entouré de Dieu”, confie-t-il un jour au public venu assister à l’un de ses concerts. Avec l’album Devils & Dust, et notamment sa chanson Jesus Was an Only Son sortie en 2005, Springsteen retrouve une authentique inspiration religieuse. Il parle de Marie, mère de Jésus, celle qui marche au côté de son fils “sur le chemin où son sang se déversait.”

Tags:
ChapeletMissionOPM
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement