Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : De quel continent viendra le prochain Pape ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
web-pope-francis-back-crowd-antoine-mekary-aleteia.jpg

Antoine Mekary

La rédaction d'Aleteia - publié le 10/10/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Lundi 10 octobre 2022

1 – Asie, Afrique… spéculations autour de la nationalité du prochain pape
2 –  Comment le Mexique a été converti au catholicisme
3 – Quand le pape téléphone à un curé de Naples
4 – Enquête ouverte contre président de la Conférence épiscopale du Portugal 
5 – Le pape François viendra bien en RD Cong

1Spéculations autour du prochain pape

Le vaticaniste John Allen s’intéresse aux personnalités qui pourraient émerger lors d’un prochain conclave. Le journaliste qui scrute l’actualité vaticane depuis des années s’intéresse tout particulièrement aux candidats africains et asiatiques. Au sujet de l’Afrique, il note qu’un pape noir serait en théorie une belle option. Il s’agirait d’une démonstration de solidarité de l’Église pour ce continent en développement, d’une déclaration puissante contre le racisme, une reconnaissance de la vitalité du catholicisme dans cette région du monde. Mais le problème, selon lui, est qu’il n’y a pas vraiment de candidats solides.

En effet, le cardinal Peter Turkson, du Ghana, a quitté l’an passé son poste stratégique de préfet du dicastère pour le Service du développement et semble avoir passé son tour. Quant au cardinal Robert Sarah, de Guinée, son profil conservateur ne lui permettra sans doute pas d’obtenir une majorité des deux tiers. D’autant plus qu’il est lui aussi ancien préfet de dicastère.

Faute de candidats africains — certains ne sont pas encore assez mûrs —, John Allen se concentre sur l’Asie, où les profils de papabile sont plus nombreux. Il y a bien évidemment le cardinal Luis Antonio Tagle, actuellement en responsabilité au dicastère pour l’Évangélisation. Âgé de 65 ans, il est perçu comme étant dynamique et populaire, et propose un profil de continuité par rapport au pontificat de François. Mais certains le voient comme trop « gentil » pour assumer la charge écrasante d’évêque de Rome.

D’autres noms circulent, comme celui du cardinal Malcolm Ranjith, du Sri Lanka. Il possède une vaste expérience du Vatican, ayant servi dans la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples ou bien en tant que secrétaire de la Congrégation du culte divin. Il maîtrise l’italien, atout encore indispensable pour administrer la Curie. Pour le vaticaniste, il serait un candidat solide parmi les cardinaux les plus conservateurs : « à Rome, il était connu comme le “petit Ratzinger” », explique-t-il. Parmi les autres noms, le cardinal Charles Bo, du Myanmar, qui aura 74 ans bientôt, ou bien le cardinal Lazzaro You Heung-sik, de Corée du Sud, actuellement à la tête du dicastère pour le Clergé. Un profil qui monte. 

​​Angelus News, anglais

2Comment le Mexique a été converti au catholicisme

C’est une découverte étonnante qui a été faite dans un couvent datant des années 1550 de la banlieue de Mexico : des symboles indigènes et catholiques peints côte à côte. Une coiffe à plumes, une hache et un bouclier figure sur une fresque à côté d’un « M » marial. Cette cohabitation pourrait être le signe que les indigènes ont « négocié » leur conversion au christianisme, affirme l’agence de presse américaine AP. Cette inculturation serait survenue après la victoire des armées espagnoles contre l’empire aztèque en 1521. La théorie la plus souvent défendue est que le catholicisme aurait été imposé par la force. Cette fresque tend au contraire à montrer que l’adoption du catholicisme est passée par des compromis afin de faciliter son adoption.

En effet, les symboles retrouvés dans la crypte pourraient faire référence à un dieu aztèque, potentiellement Tepoztécatl. L’hypothèse défendue par des chercheurs de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire du Mexique a le mérite de rendre plus plausible la conversion des millions de Mexicains à une époque où les prêtres catholiques espagnols étaient en tout petit nombre. La découverte du monastère est aussi intéressante en ce qu’elle raconte les premiers temps de l’évangélisation sous un autre angle. Elle interroge sur le fonctionnement des « chapelles ouvertes » — ou « chapelles posantes » —   où se trouvaient la fresque.

Il s’agissait de sortes de niches qui étaient construites autour d’un patio où les prêtres célébraient les messes à ciel ouvert pour les autochtones. « Les chapelles en plein air reflétaient peut-être simplement le désir des prêtres de travailler le plus rapidement possible à la conversion de la population autochtone », estime l’équipe de recherche, contre l’idée reçue dominante que les indigènes avaient peur des espaces fermés. Ces espaces religieux en plein air étaient aussi « plus faciles à construire », estime-t-on et expriment « le besoin urgent de commencer à utiliser l’espace ». 

AP, anglais

3ET AUSSI DANS LA PRESSE INTERNATIONALE…

Quand le Pape téléphone à un curé de Naples

« Bonjour, je suis Francesco ». Le pape François a appelé à l’improviste Don Patriciello, curé de Caivano dans la province de Naples, impliqué dans la lutte contre la mafia. 

L’Avvenire, italien

Enquête ouverte contre président de la Conférence épiscopale du Portugal 

Mgr José Ornelas, président de la Conférence épiscopale portugaise, fait l’objet d’une enquête dans au moins deux affaires ouvertes par le parquet portugais pour dissimulation présumée d’abus sexuels commis au sein de l’Église catholique. 

Pubblico, espagnol

Le pape François viendra bien en RDC

Le cardinal Fridolin Abongo, archevêque de Kinshasa, a confirmé lors d’une messe que le pape François viendrait bien visiter son pays au début de l’année 2023.  

Media Congo, français

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Afriqueasieconclave
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement