Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 29 novembre |
Saint Sernin
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Trois choses indispensables pour vraiment savourer sa retraite

Article réservé aux membres Aleteia Premium
MATURE

Josu Ozkaritz - Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 04/10/22

Comment trouver les ressources pour vivre sereinement le temps de la retraite ? Comment lui donner de la saveur ? Voici trois ingrédients indispensables pour en faire un nouvel art de vivre.

« Je n’étais pas vraiment prêt à partir à la retraite. C’était il y a quelques années, j’avais juste 60 ans et je me sentais si jeune… Le statut de retraité était absurde pour moi. J’avais l’impression d’être à peine au milieu de ma vie ! », confie Benoît, ancien directeur artistique dans une prestigieuse maison d’édition. Pendant plusieurs mois qui ont suivi son passage à la retraite, Benoît a vécu une sérieuse déprime : « J’adorais mon travail, concevoir les beaux livres, les réaliser avec des dessinateurs, photographes et graphistes pleins de talent, était ma grande passion. Impossible d’imaginer que tout s’était arrêté d’un coup. En plus, je me sentais en pleine forme. Après le choc du passage à la retraite, il m’a fallu des mois pour m’organiser afin de reprendre mon travail à mon compte, refaire mon réseau social, gérer le quotidien dépourvu d’un agenda bien rempli… Mais en dehors de ce chamboulement, j’avais surtout besoin de trouver des ressources en moi pour donner du sens à cette nouvelle étape de ma vie. Je sens que c’est la chose essentielle, mais aussi la plus difficile », reconnaît-il.

Quatre vies au lieu de trois hier, voilà ce que connaissent aujourd’hui la plupart des retraités. L’allongement de la durée de vie – 85 ans pour les femmes et 79 ans pour les hommes – fait qu’aujourd’hui chaque retraité peut espérer avoir devant lui entre quinze et vingt-cinq ans de vie. « Les faits sont là : on identifiait hier trois temps de vie : l’enfance, la vie adulte et active, puis la vieillesse. Aujourd’hui, il y en a quatre. La période que l’on considérait auparavant comme une amorce de la fin de la vie constitue désormais une tranche d’existence à part entière », analysent Catherine Decout et Gwanaël Demont du Mouvement chrétien des retraités (MCR) dans leur livre La retraite, un temps à savourer (Mame).

Comment alors trouver les ressources pour vivre sereinement cette étape de vie à part entière, qui peut durer deux décennies, voire plus ? Comment lui donner du sens et de la saveur pour y créer un nouvel art de vivre ? En s’inspirant des milliers de témoignages des membres du mouvement et de leur propre expertise, les auteurs du livre révèlent trois ingrédients indispensables pour vivre au mieux le temps de la retraite : la confiance pour cultiver la sagesse, la patience pour vivre le temps autrement, la persévérance pour être maître de sa vie. Les trois sont d’autant plus puissants s’ils sont nourris par la vie spirituelle.

1La confiance pour éloigner les peurs

Si la vie intérieure permet de repousser les peurs par rapport à sa vie, à sa mort, au monde, ce n’est pas un pansement, mais plutôt une conversion de l’intelligence, du regard et du cœur pour trouver une vie heureuse. Cette capacité à s’y tourner peut permettre à la personne de trouver du sens à ce qu’elle vit ou a vécu. C’est dans cette intimité, expliquent Catherine Decout et Gwanaël Demont, que « l’expérience, la mémoire d’une vie peut être revisitée sans être effacée : ce retraitement est une condition pour ne pas s’embourber, éviter de s’enfermer dans un passé reconstruit, un imaginaire qui risquerait d’immobiliser des regrets stériles ». Recycler ainsi le passé en faisant un bilan des bonnes choses accomplies et des épreuves traversées, facilite le fait de rebondir vers une vie plus consciemment vécue. Cette attitude d’ouverture à tout ce qui vient, prévisible comme imprévisible – nouvelles rencontres, nouvelles activités, nouveaux environnements – fait grandir la confiance et éloigne les peurs.

2La patience pour retrouver le « temps long »

La notion du temps change en fonction de l’âge et de l’espérance de vie. Elle prend aussi des couleurs différentes en fonction du ressenti de chacun entre la fuite inexorable du temps et l’urgence de vivre le moment présent pour saisir le bonheur qui passe. Pour vivre sa retraite harmonieusement, il est important de passer dans un autre temps : celui de Dieu. « Ce chemin se poursuit en concevant autrement sa vie dans le temps afin de s’approcher parfois d’une forme d’éternité », expliquent les auteurs de l’ouvrage. Celui qui cultive la patience, crée un espace et un temps pour de nouvelles relations. L’amour, la tendresse, l’amitié demandent du temps.

Selon Jean Tauler, un dominicain, théologien et mystique vivant au XIVe siècle, cité dans le livre, le temps de la contemplation « épaissit » la présence au monde. Cela veut dire qu’il permet d’être « pris tout entier dans ce que l’on contemple, et tout ce que l’on pense, ce que l’on ressent, ce que l’on imagine… Le temps alors ne compte plus quand on contemple un paysage, un tableau, un bouquet de fleurs ou son petit-enfant endormi dans son lit. Ce temps de contemplation touche à l’éternité et apporte une réelle plénitude. À pratiquer sans modération !

3La persévérance pour servir l’autre

Si cultiver sa vie intérieure est essentiel pour aborder sereinement la retraite, les liens avec les autres sont aussi importants : ils sont même vitaux. À commencer par les heures passées à jouer avec ses petits-enfants alors qu’il était impossible d’en faire autant avec ses propres enfants, faute de temps ! Cependant, il ne s’agit pas seulement de profiter des moments utiles et agréables ou de resserrer les liens en famille ou avec ses amis. Pour faire de sa vie de retraité un art, Catherine Decout et Gwanaël Demont conseillent de prendre le temps de s’engager auprès des autres. Aider, soutenir, accompagner l’autre à travers une association ou un mouvement peut alimenter de manière palpable une vie spirituelle alors plus riche et plus incarnée. La persévérance est ici la clé pour réussir. Mais il ne s’agit pas de réussir dans le sens d’obtenir un résultat, mais dans le sens d’être maître du service à l’image de Jésus :

« Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez Maître et Seigneur, et vous avez raison, car vraiment, je le suis. Si, donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. » (Jn, 13,1-17)

Par ce geste inouï, Jésus inspire à cultiver la persévérance et la volonté de donner du bonheur autour de soi et pour les autres.

Découvrez aussi, douze pensées des grands saints pour apprendre à bien vieillir :

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
joieretraitevieillesse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement