Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Pentecôte
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Le pape François, autorité ou autonomie ?

Article réservé aux membres Aleteia Premium
POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE

Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA

La rédaction d'Aleteia - publié le 27/09/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Mardi 27 septembre 2022

1 – Le pape François : autorité ou autonomie ?
2 – Le Portugal se réjouit de la promotion du cardinal Tolentino Mendonça
3 – Le cardinal Arinze s’oppose aux bénédictions de couples homosexuels
4 – Le Saint-Siège souhaite un monde libéré des armes nucléaires
5 – Ce que révèle le refus du canton de Lucerne de financer la caserne de la Garde suisse

1Le pape François : autorité ou autonomie ?

La semaine dernière, les évêques de Flandre, en Belgique, ont publié un document offrant un service pastoral et de prière aux couples homosexuels au sein de l’Église. Bien que les évêques aient précisé qu’il ne s’agissait pas d’une bénédiction, puisque le Dicastère pour la Doctrine de la Foi (DDF) avait explicitement dit dans une note publiée en mars 2021 que cela n’était pas autorisé pour les couples de même sexe, certains observateurs ont vu dans ce document une porte ouverte à des bénédictions dans le futur.

Le vaticaniste Andrea Gagliarducci soutient que cette nouvelle illustre une tendance plus large du pontificat du pape François, à savoir qu’il encourage “le discernement personnel, demande de ne pas s’appuyer sur la casuistique, et ne prend pas de positions claires sur les questions majeures”. Le journaliste italien soutient que le document des évêques de Flandre tente de concilier la note du DDF avec le “détachement ultérieur” du pape François à son égard, puisqu’il “n’a fait que des références indirectes” à la note, sans la désavouer.  Le journaliste italien affirme que le document des évêques de Flandre “a été manipulé avec une certaine astuce” car il reste dans les limites de la note du DDF tout en étant un “premier exemple de célébration communautaire avec un couple homosexuel au centre.” “La position du Saint-Siège a toujours été celle de ne pas définir les personnes en fonction de leur sexualité”, explique Gagliarducci, soulignant que la création d’un service pastoral spécifique pour certains groupes de personnes contredit cette idée et pourrait être “explosive.” Toutefois, dans le même temps, le journaliste italien reconnaît également que cette approche est “authentiquement pastorale et appropriée à notre époque.” Gagliarducci analyse que “la technique” employée “consiste à effectuer de petits changements, formellement acceptés, qui conduisent à des changements substantiels”.

Une pente glissante vers le changement doctrinal, avec un démarrage lent”, qui découle “d’une position intellectuelle robuste, avec une grande portée dans l’opinion publique.” Le journaliste italien déplore qu’il n’y ait pas eu de réactions du Vatican pour clarifier cette question et le document des évêques et cite d’autres exemples où le pape François ne s’est pas engagé ou a demandé “un discernement sans rien définir”, comme avec le synode allemand ou sur la question de la communion pour les divorcés et les remariés. Selon Andrea Gagliarducci, cette méthode crée des divisions et laisse le sentiment “qu’une fracture est sur le point d’émerger au sein de l’Église catholique.” 

Monday Vatican, anglais

1Le Portugal se réjouit de la promotion du cardinal Tolentino 

Le jeune cardinal Tolentino Mendonça, 56 ans, a été nommé par le pape François à la charge de préfet du dicastère pour la culture et l’éducation. Un poste d’importance né de la fusion récente de la congrégation pour l’Éducation catholique et du conseil pontifical pour la Culture. Les évêques du Portugal ont exprimé leur “profonde joie” à l’annonce de cette nomination qui intervient “à un moment important de renouvellement des structures de l’Église”. Le diocèse de Funchal, sur l’île de Madère, où est né le cardinal poète, a fait savoir sa fierté “de voir un de ses fils servir le pape dans cette grande responsabilité au service de l’annonce de l’Évangile”. Tout comme la doyenne de l’université catholique du Portugal qui a salué “l’intellectuel”, voyant dans cette nomination un atout face aux “menaces et contradictions violentes” actuelles. Le père de Sousa, président de l’association biblique portugaise, a pour sa part souligné la “grande qualité technique” du cardinal bibliste, doté également de qualités humaines, culturelles et théologiques.  Le pape François mise sans doute sur le profil de ce grand amateur de littérature profane et cet intellectuel reconnu pour tisser davantage de liens entre l’Église et le monde.

L’arrivée du cardinal portugais à la tête de ce nouveau “super-dicastère” apporte par ailleurs un vent de jeunesse puisqu’il remplace les responsables de la congrégation pour l’Éducation catholique et du conseil pontifical pour la Culture, deux cardinaux italiens âgés de 79 ans. 

Ecclesia, portugais

3ET aussi dans la presse internationale…

Le cardinal Arinze s’oppose aux bénédictions de couples homosexuels

Pour le cardinal Francis Arinze, ancien préfet du dicastère pour le Culte divin, la prière de bénédiction des couples de même sexe proposée par les évêques de Flandre est “une erreur”, car “les êtres humains n’ont pas le pouvoir de changer l’ordre établi par Dieu le Créateur”.

Catholic News Agency, anglais

Le Saint-Siège souhaite un monde libéré des armes nucléaires

Dans le cadre de la 66e session de l’AIEA, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats, s’est une nouvelle fois élevé contre l’utilisation des armes atomiques, tout en saluant l’utilisation de la technologie nucléaire pour améliorer certains aspects de la vie, notamment dans la lutte contre le cancer.

Vatican News, anglais

Ce que révèle le refus du canton de Lucerne de financer la caserne de la Garde suisse

Plus de 70% des électeurs lucernois ont rejeté la contribution cantonale prévue pour la reconstruction de la caserne de la Garde suisse, à Rome. Ce résultat inattendu semble révéler la mauvaise image de l’Église catholique dans la population helvétique.

Cath.ch, français

Lisez cet article
gratuitement
En créant votre compte gratuitement vous pourrez accéder à l'ensemble des articles d’Aleteia, sans aucune limitation, ainsi que rédiger des commentaires.
Lire gratuitement en s'inscrivant
Déjà membre ?

Tags:
garde suissePape FrançoisPortugal
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement