Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 18 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Saviez-vous que Padre Pio perdait souvent patience au confessionnal ?

PADRE PIO

Julian Kumar | Godong

Philip Kosloski - publié le 22/09/22

Fêté le 23 septembre, Padre Pio ne doit pas sa réputation à ses stigmates ou à son prétendu don de bilocation mais à ses qualités de confesseur. Mais peu de gens savent que ce confesseur hors pair perdait souvent patience au confessionnal.

Sa connaissance du cœur et des péchés de ceux qui venaient à lui l’ont rendu particulièrement populaire comme confesseur. Padre Pio était même capable de passer jusqu’à 19 heures par jour dans son confessionnal. Et pourtant, l’une de ses faiblesses fut son incapacité à rester calme et recueilli dans le confessionnal.

Dans son livre Padre Pio : The True Story, le théologien et pasteur américain C. Bernard Ruffin explique que le capucin a souvent perdu son sang-froid. Néanmoins, il se repentait toujours après cela :  “En juin 1920, il écrit au Père Benedetto : “Mon seul regret est que, involontairement et involontairement, j’élève parfois la voix en corrigeant les gens. Je me rends compte que c’est une faiblesse honteuse, mais comment puis-je l’éviter si cela se produit sans que j’en sois conscient ? Bien que je prie et m’en plaigne auprès de Notre-Seigneur, Il ne m’a toujours pas entièrement entendu. Aussi, malgré toute ma vigilance, je fais parfois ce que je déteste vraiment et que je veux éviter”. Comme le précise C. Bernard Ruffin, Padre Pio pensait aussi que parfois sa colère pouvait être “le reflet de l’indignation de Dieu”. 

L’une des raisons pour lesquelles Padre Pio pouvait également se mettre en colère au confessionnal était de rencontrer un pénitent qui n’était pas vraiment contrit pour ses péchés. Un jour, il a même refusé l’absolution à plusieurs de ces pénitents, leur demandant de revenir quand ils seraient prêts. La plupart retournait au confessionnal, reconnaissant le poids de leurs péchés et professant un vrai repentir. 

Quoi qu’il en soit, ces petites pertes de patience n’ont semble-t-il jamais porté atteinte à son image de confesseur hors pair. 

Tags:
ConfessionPadre Pio
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement