Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 04 octobre |
Saint François d'Assise
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Les plus belles représentations du Tétramorphe

5-Coffret-bois-ivoire-13e-siecle-musee-de-Cluny-Paris-photo-musee-national-du-Moyen-Age-CC-BY-SA-3.0-Wikimedia-Commons.jpg

CC-BY-SA-3.0-Wikimedia-Commons

Coffret en bois et ivoire sculpté, musée de Cluny (Paris)

Elisabeth Bonnefoi - publié le 20/09/22

Dans l’iconographie chrétienne, les quatre évangélistes sont souvent représentés par quatre symboles : l’homme pour saint Matthieu, l’aigle pour saint Jean, le taureau pour saint Luc et le lion pour saint Marc.

« Tétramorphe » vient du grec tétra, quatre et morphe, forme. Employé comme adjectif, il signifie « qui peut prendre quatre formes ». En religion, c’est un nom propre avec une majuscule. Il désigne les quatre formes allégoriques choisies pour désigner les quatre évangélistes. Cette représentation trouve son origine dans la Bible. Elle est inspirée de la vision d’Ezéchiel (Ez 1, 1-14) et des quatre Vivants de l’Apocalypse selon saint Jean. Ce sont les Pères de l’Eglise qui ont établi cette concordance. La classification traditionnelle de saint Jérôme associe l’homme à Matthieu, le taureau à Luc, le lion à Marc, l’aigle à Jean.

L’iconographie chrétienne s’est emparée rapidement de ces symboles très imagés et facilement identifiables. La plus ancienne représentation du Tétramorphe connue en France orne le sarcophage mérovingien de saint Agilbert, à Jouarre (Seine-et-Marne). Depuis, des Tétramorphe ou des christs Tétramorphe (le Christ en Majesté entouré des quatre symboles des évangélistes) se retrouvent sur les tympans des églises, sur des mosaïques, des peintures murales, des manuscrits, des autels, des retables…

Omniprésent dans l’iconographie chrétienne

Notre sélection s’arrête à douze beaux exemples variés. Mais on peut citer le Tétramorphe des tympans de la cathédrale Saint-Étienne de Bourges, de Saint-Trophime d’Arles ou de Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand. Et des fresques de l’église abbatiale de Lavaudieu et de la chapelle Saint-Michel de Brioude, en Haute-Loire, ou encore de l’église Saint-Laurent de Palluau-sur-Indre.

Tags:
Églisesaint jeansaint lucsaint marcsaint matthieu
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement