Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 01 octobre |
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

En Ukraine, l’envoyé spécial du Pape essuie des coups de feux

KONRAD KRAJEWSKI

Alona_Nikolaievych / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Le cardinal Krajewski au centre.

I.Media - publié le 19/09/22 - mis à jour le 19/09/22

"Pour la première fois de ma vie, je ne savais pas où fuir… car courir ne suffit pas, il faut savoir où", a raconté le cardinal Konrad Krajewski, envoyé spécial du pape François en Ukraine, à Radio Vatican, le 17 septembre 2022.

Alors que le cardinal Konrad Krajewski se trouvait dans la ville ukrainienne de Zaporijia pour apporter des vivres et des chapelets au nom du pape François, le préfet du nouveau dicastère pour le Service de la charité et son équipe ont essuyé des coups de feu, a-t-il raconté lors d’un entretien à Radio Vatican, samedi 17 septembre.

Pour son quatrième déplacement en Ukraine depuis l’invasion russe, l’aumônier du pape s’est rendu samedi dans la ville de Zaporijia avec deux évêques – catholique et protestant – ainsi qu’un militaire. Avec une camionnette chargée de vivres, ils se sont avancés là où « à part les soldats, personne n’entre plus » parce que les combats s’intensifient, rapporte le média du Vatican. Pour le cardinal qui représente le pape François, c’est bien dans ces périphéries que les gens sont le plus dans le besoin.

Un gilet par-balles et une croix pectorale

Après avoir déchargé une première fois des provisions, le groupe a été surpris par des tirs et tous ont dû courir pour se mettre à l’abri. Sains et saufs, ils ont finalement pu terminer leur mission en livrant les colis à la population, y compris les chapelets bénis par le pape François.

Sur les photos, on peut voir le cardinal Krajewski muni d’un casque floqué d’une croix rouge ainsi que d’un gilet par-balles sur lequel repose sa croix pectorale. L’aumônier polonais a d’ailleurs remarqué que cet événement a eu lieu neuf ans jour pour jour après son ordination épiscopale.

Le Pape prie pour le peuple ukrainien martyrisé

Lors de ce quatrième voyage en Ukraine, l’envoyé du Pape se rend dans les régions d’Odessa, de Jytomyr, de Kharkiv et d’autres lieux de l’est de l’Ukraine. Ces déplacements sont l’occasion pour l’évêque de Rome d’apporter avec son aumônier  une « aide concrète » aux populations par l’intermédiaire des Caritas diocésaines.

Le cardinal Krajewski s’était déjà rendu en Ukraine lors d’un premier voyage, du 7 au 14 mars, visitant réfugiés et autorités à Lviv et à Kiev. Le 26 mars, il avait accompli un deuxième voyage afin de livrer une ambulance à Lviv. Il avait enfin vécu une Semaine sainte éprouvante dans le pays en guerre à partir du 14 avril, visitant des charniers le jour du Vendredi Saint. À cette occasion, il avait encore livré une ambulance offerte par François.

Plusieurs hauts responsables dépêchés sur place

Outre le cardinal Krajewski, le Pape a aussi dépêché plusieurs autres hauts responsables en Ukraine, notamment son « ministre des Affaires étrangères », Mgr Paul Richard Gallagher, ainsi que le cardinal Michael Czerny, préfet du dicastère pour le Service du développement humain intégral, qui avait symboliquement traversé la frontière entre la Hongrie et l’Ukraine après avoir visité les réfugiés en terre magyare. 

Ce dimanche 18 septembre, le pape François a lancé un appel à la paix en Ukraine depuis la fenêtre du Palais apostolique, comme il le fait généralement en marge de chaque angélus dominical depuis le début de l’invasion russe en Ukraine. « Continuons à prier pour le peuple ukrainien martyrisé et pour la paix sur tous les terrains ensanglantés par la guerre », a-t-il confié, sous les applaudissements de la foule réunie place Saint-Pierre.

Tags:
Pape FrançoisUkraine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement