Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 septembre |
Saint Firmin
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

1.500 tissus cousus ensemble : l’étonnant manteau d’une madone sicilienne

Madonna del Soccorso

Le manteau de la Madone del Soccorso à Castellammare del Golfo.

Marzena Devoud - publié le 15/09/22

La nouvelle parure de la Madone del Soccorso de Castellammare del Golfo, en Sicile, est aussi émouvante que surprenante. Découvrez la saisissante histoire du "manteau de la Mère" aux 1500 tissus...

Des bouts de tissu de robes de mariée, des vêtements de bébé ou des uniformes de travail… Chaque carré de tissu représente une histoire : une demande, une invocation ou le remerciement d’une grâce obtenue. Des ex-voto de ceux qui rendent grâce pour la naissance d’un enfant, de ceux qui, malades incurables, s’abandonnent à Marie ou de ceux qui, à travers une dentelle venant de voiles ou de robes de mariée, veulent simplement exprimer leur dévotion et leur gratitude. Au total, ce sont 1.500 morceaux de tissus cousus ensemble pour créer le « manteau de la Mère » qui, à l’occasion des grandes célébrations, enveloppera désormais la statue de la Madonna del Soccorso (Madone du Secours) de Castellammare del Golfo, en Sicile (Italie).

Madonna del Soccorso
Le « manteau de la Mère » est confectionné avec 1500 bouts de tissu offerts par les fidèles.

Cette étonnante cape longue de près de cinq mètres sur deux est confectionnée à l’extérieur d’une étoffe blanche aux broderies en or à l’extérieur et d’un patchwork de 1.500 carrés de tissu de 7 centimètres sur 7 à l’intérieur. Si certains sont très précieux et d’autres utilisés au quotidien, tous sont accompagnés d’une prière ou d’un message recueillis de façon anonyme dans un livret, comme celui attaché à un bout du pyjama de Stella, une petite fille âgée de six ans qui se bat contre un cancer rare, ou un autre envoyé par une mère ukrainienne fuyant la guerre.

Un tissu en lien avec un moment important de sa vie

« Toute personne qui le souhaite pourra envoyer un morceau de tissu qui lui est particulièrement cher et qui est en lien avec un moment important de sa vie ou concerne une personne qu’elle veut confier à Marie ». C’est ainsi que l’association Quantummàri, avait expliqué l’initiative il y a deux ans. « L’inspiration vient d’un chapelet traditionnel chanté depuis plusieurs siècles. Il dit précisément « Che beddru ‘stu mantu, è largu quantu un mari n’aviti a Riparari, Matri di carità » (« Qu’il est beau ce manteau, il est large comme une mer, Tu dois nous protéger, Mère de la charité »), confie au quotidien italien Avvenire, son président Baldo Sabella.

C’est au cours de la pandémie de Covid-19, que dix couturières ont minutieusement recousu les tissus envoyés par les paroissiens et les fidèles d’autres régions du pays. Le travail n’était pas facile : il fallait que toutes ces matières et couleurs composent un ensemble harmonieux. En plus, le tout devait en outre être prêt pour le 13 juillet 2022 à l’occasion du 304ème anniversaire d’un miracle qui aurait eu lieu le 13 juillet 1718, alors que la ville de Castellammare del Golfo était au centre d’une guerre pour la possession de la Sicile. Selon la tradition, les Anglais avaient réussi à abattre les défenses espagnoles et à débarquer sur la plage. Les habitants terrorisés avaient alors invoqué l’aide de la Madone. Celle-ci avait apparu aux soldats anglais, vêtue de blanc et entourée d’anges, les poussant à la fuite. C’est pour cette raison qu’on l’appelle la Madonna del Soccorso (Madone du Secours).

Enveloppée dans son manteau pour la première fois à cette occasion, la sainte patronne de la ville le remettra une nouvelle fois pour fêter l’anniversaire de son couronnement, ce 16 septembre.

Tags:
DévotionItalieVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement